Saignement vaginal anormal

Saignement vaginal anormal

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h38
-A +A

Les femmes ne devraient pas avoir de saignements vaginaux en dehors de la période des menstruations, bien que certaines constatent la présence de quelques gouttes de sang au moment de l'ovulation.

Saignement vaginal anormal : Traitement

  • Contraceptifs, saignement ovulatoire, dysfonctionnement ovarien.

    Pour les contraceptifs à faible dose (minipilule), il s'agira de modifier l'ordonnance.

    Dans les cas de saignement ovulatoire et de dysfonctionnement ovarien, on demandera une évaluation gynécologique.

    On procédera au besoin à une biopsie de l'endomètre (curetage).

    Le médecin pourra également soumettre la patiente à un traitement hormonal ou lui prescrire des contraceptifs à faible dose.

  • Complications liées à une grossesse.

    Si on soupçonne une grossesse ou si celle-ci est confirmée, une évaluation médicale s'impose.

    Il s'agit d'une urgence.

  • Polypes.

    Ils feront l'objet d'une biopsie (prélèvement de tissus pour analyse) ou ils seront enlevés par excision chirurgicale.

  • Fibromes.

    Il n'est pas toujours nécessaire de les enlever.

    Un traitement hormonal peut parfois améliorer la situation.

    Les fibromes se résorbent souvent d'eux-mêmes à partir de la ménopause.

  • Cellules atypiques (dysplasie cervicale).

    Ce problème est fréquent et souvent bénin.

    Mais il importe de s'en occuper, car il peut être un signe annonciateur de cancer.

    Les cellules anormales sont détruites par le froid (cryothérapie) ou à l'aide du laser, des traitements simples qui sont effectués en clinique de colposcopie.

    Dans le cas de lésions suspectes ou, encore pour préciser le diagnostic, le médecin pratiquera, sous anesthésie générale, une petite intervention chirurgicale sur le col de l'utérus, appelée "conisation".

  • Infection du col de l'utérus (cervicite) et endométrite (infection de la couche interne de l'utérus).

    Un traitement à l'aide d'antibiotiques sera prescrit à la patiente et, au besoin, au partenaire.

  • Cancers.

    Dépistés tôt, ces cancers présentent un excellent pronostic (95 % de guérisons).

    Ils exigent une intervention chirurgicale, suivie ou non de chimiothérapie ou de radiothérapie.

  • Rapports sexuels.

    Si le saignement est attribuable à une lubrification inadéquate et que les gels vendus en pharmacie ne suffisent pas, le médecin pourra prescrire un traitement hormonal, soit sous la forme de comprimés (hormonothérapie de substitution), soit sous forme de crème à appliquer localement.

    Si le problème est d'origine psychologique, un traitement approprié pourra être nécessaire.

  • Corps étranger.

    Si les saignements irréguliers sont causés par un stérilet, il faudra le retirer.

    La présence d'un corps étranger dans le vagin exigera un examen sous anesthésie générale dans la plupart des cas.

  • Traumatismes.

    Ils exigent un examen approfondi, le plus souvent sous anesthésie générale, suivi de la réparation des lacérations, s'il y a lieu.

  • Médicaments prédisposant aux saignements (aspirine, anticoagulants).

    Il faudra modifier l'ordonnance.

  • Maladies généralisées.

    Une évaluation médicale est nécessaire.

    L'identification de la cause à l'aide d'analyses de laboratoire s'impose pour traiter les saignements.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h38
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2005
A lire aussi
La conisation en prévention du cancer du col de l'utérus Publié le 11/10/2005 - 00h00

La conisation consiste en l'ablation d'un fragment de tissu en forme de cône à la base du col de l'utérus. Cette intervention permet de confirmer le type exact d'anomalie du col de l'uterus et son étendue (biopsie). Mais la conisation est aussi souvent thérapeutique et évite ainsi l'évolution...

Saignements après la ménopause Publié le 31/05/2001 - 00h00

La ##15607/ménopause/##, qui se caractérise par l'arrêt définitif des menstruations et la fin de la période de fécondité, est un processus qui s'étale sur plusieurs années.La préménopause s'installe vers la fin de la quarantaine et il est alors normal d'avoir des règles irrégulières...

Saignements féminins : réagissez promptement ! Publié le 09/10/2000 - 00h00

Dès l'arrivée de leurs premières règles, les femmes subissent stoïquement ces quelques jours d'hémorragies menstruelles. Toutefois, le cycle féminin peut parfois devenir défaillant. Des pertes de sang se produisent alors de façon anormale. Des saignements peuvent avoir lieu en dehors des...

Plus d'articles