Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Le roi du macaron

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 12 Janvier 2012 : 09h35
Mis à jour le Jeudi 12 Janvier 2012 : 11h03
-A +A

Si, pour notre plus grand plaisir, les macarons sont devenus tellement à la mode, c'est bien grâce à Pierre Hermé qui les a faits sortir de leur classicisme en inventant toutes sortes de parfums et d'adaptations.

Sa carte de vœux - ci-contre - célèbre le macaron ! Le dessinateur Nicolas Vial a brodé sur la loco qui macaron-ronne, le chat de même, la chouette macaron dont un œil est un macaron. Car, selon Pierre Hermé, l'année 2012 est celle du macaron !

Si vous voulez faire du Pierre Hermé à la maison, précipitez-vous sur ce petit livre (9,40 €), ce "BestOf" qui contient 11 recettes remarquablement bien expliquées, avec des pas-à-pas photographiés qui interdisent de louper la recette. Vous le trouverez là.

Il y en a une de macaron, bien sûr, mais aussi celle de l'Ispahan, un de ses gâteaux fétiches, composé d'un macaron rose, d'une crème aux pétales de rose, de litchis et de framboises. Vous pouvez le voir là, sur le site de Pierre Hermé et même le commander !

Le BestOf est édité par Alain Ducasse Éditions et accompagné d'un petit carnet de courses où se trouvent tous les ingrédients de chaque recette. C'est très pratique.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 12 Janvier 2012 : 09h35
Mis à jour le Jeudi 12 Janvier 2012 : 11h03
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Aujourd’hui, c’est la Journée du macaron Publié le 20/03/2014 - 04h47

Mais pourquoi une journée du macaron ? Ce biscuit à base de meringue a, depuis une dizaine d’années, détrôné tous les autres, s’est répandu partout chez les pâtissiers, dans l’industrie et on ne compte plus les livres qui lui ont été consacrés. Il n’a pas vraiment besoin d’une...

Etes-vous prêt(e) à manger des insectes ? Publié le 26/09/2013 - 10h52

C’est ce que recommande la FAO qui a lancé un programme d’élevage à grande échelle. Criquets, termites, sauterelles et autres insectes font déjà partie de l’alimentation traditionnelle de nombreux pays d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie. 

Plus d'articles