Des produits toxiques dans nos vêtements

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 25 Août 2011 : 14h57
Mis à jour le Jeudi 25 Août 2011 : 16h34

Un rapport de Greenpeace dénonce la présence de produits toxiques dans la majorité de nos vêtements. Il s’agit de cancérigènes et perturbateurs hormonaux interdits en Europe depuis des années…

© getty

Deux tiers des vêtements testés sont concernés

Ont été analysés un total de 78 vêtements, achetés dans 18 Etats différents, fabriqués dans 13 pays pays différents et issus de 15 marques mondiales des plus connues (Adidas®, Abercrombie & Finch®, Calvin Klein®, Converse®, G-Star Raw®, Gap®, H&M®, Kappa®, Lacoste®, Li-Ning®, Nike®, Puma®, Ralph Lauren®, Uniqlo®, Youngor®).

Résultats, des éthoxylates de nonylphénol (NPE) ont été détectés dans les deux tiers des vêtements testés (dans 52 vêtements de prêt-à-porter sur 78), vendus par 14 des 15 marques testées et fabriqués dans 12 des 13 pays où ils ont été fabriqués.

Or les NPE sont des substances dangereuses. Ce sont des perturbateurs endocriniens aux effets cancérigènes et sur la reproduction, dont l’emploi et la mise sur le marché sont par ailleurs interdits depuis plus de 6 ans dans le traitement des textiles et du cuir, tout comme dans la fabrication des produits cosmétiques, d’hygiène corporelle, dans les pesticides, etc. (directive 2003/53/CE du 18 juin appliquée au 17 janvier 2005).

PUB

Quels sont les risques pour la santé de cette pollution vestimentaire ?

Les niveaux relevés dans les vêtements sont faibles et ne semblent pas avoir de conséquences pour ceux qui les portent, à ceci près que les NPE se retrouvent progressivement dans l’eau et s’accumulent dans les eaux souterraines. À la longue, les rejets de NPE doivent être considérables.

Greenpeace en appellel à nouveau aux fabricants de ne plus utiliser de tels produits dans les vêtements, quel que soit le pays de fabrication, et quelle que soit la destination des vêtements.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 25 Août 2011 : 14h57
Mis à jour le Jeudi 25 Août 2011 : 16h34
Source : Rapport Greenpeace « Dirty Laundry 2 : Hung Out to dry”, août 2011.
A lire aussi
Nos vêtements sont imprégnés de substances toxiquesPublié le 22/11/2012 - 16h13

Le rapport de Greenpeace intitulé « Les dessous toxiques de la mode », dénonce la présence de produits chimiques toxiques dans la plupart de nos vêtements.Déversés au fil des lavages, perturbateurs endocriniens et cancérigènes s’accumulent dans notre environnement et représentent une...

Nos vêtements sont toxiques : 4 précautions à prendrePublié le 24/01/2013 - 16h27

En novembre 2012, Greenpeace publiait un rapport intitulé « les dessous toxiques de la mode », dénonçant la présence de substances toxiques dans la quasi-totalité des vêtements.Que peut faire le consommateur, à son niveau, pour se protéger de ces substances chimiques dangereuses présentes...

Le jambon venu de nulle partPublié le 15/02/2016 - 21h21

La nouvelle colère, justifiée, des éleveurs bretons ne vous a sûrement pas échappée ou alors, vous êtes en retraite au fin fond d’un monastère.Ils en ont ras le bonnet que la provenance des viandes et plus particulièrement celle du jambon ne soit pas identifiée et que la majorité vienne...

Plus d'articles