L’obésité est responsable de 500.000 cancers

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 26 Novembre 2014 : 10h59
Mis à jour le Mercredi 26 Novembre 2014 : 11h00

Selon une étude réalisée par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), pas moins de 500.000 nouveaux cancers annuels dans le monde seraient attribuables au surpoids et à l’obésité.

Autrement dit, la lutte contre le surpoids permettrait d’éviter des milliers de cas de cancers…

© Istock

Le surpoids et l’obésité augmentent aussi le risque de cancer !

Cette étude publiée dans The Lancet Oncology indique que le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque majeur de cancer : 3,6% des cas, soit 481.000 cancers par an dans le monde leur sont attribués.

Mais dans ce domaine les pays occidentaux sont plus lourdement touchés : 5,2% des nouveaux cas de cancer sont liés à l’excès pondéral. Avec 111.000 cancers dus à l’obésité, l’Amérique du Nord totalise un quart des cas estimés dans le monde. En Europe, ce sont les pays de l’Est les plus concernés et notamment la République Tchèque.

Les femmes sont beaucoup plus touchées avec 5,3% des cancers liés à l’obésité, contre 1,9% chez les hommes.

PUB

Certains cancers sont plus sensibles au surpoids que d’autres

Certains cancers sont davantage liés au surpoids que d’autres. Par exemple, les femmes en excès de poids ont un risque plus élevé de cancer de l’endomètre du côlon ou du sein que celles de poids normal.

Chez les hommes, les trois cas des cancers favorisés par le surpoids sont ceux des reins et du côlon.

En conclusion, prévenir le surpoids contribuerait à faire reculer le cancer. On pourrait ainsi espérer diminuer de 100.000 le nombre de cas de cancers.

Autre exemple, selon les auteurs de cette étude, 10% des cancers du sein pourraient être évités en maintenant un indice de masse corporelle normal (IMC).

Et vous quel est votre IMC ?

Comment calculer mon IMC et mon poids idéal ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 26 Novembre 2014 : 10h59
Mis à jour le Mercredi 26 Novembre 2014 : 11h00
Source : Arnold M. et al., The Lancet Oncology, 26 November 2014, doi:10.1016/S1470-2045(14)71123-4, http://www.thelancet.com/journals/lanonc/article/PIIS1470-2045%2814%2971123-4/fulltext. 

A lire aussi
15 millions de Français en surpoidsPublié le 17/10/2012 - 07h19

Selon la 6e édition de l’étude ObEpi-Roche, l’épidémie de l’obésité en France s’infléchit pour la première fois depuis 15 ans. La France compte malgré tout, en 2012, quelque 15 millions de personnes en surpoids, dont 7 millions d’adultes obèses, soit 15% de la population, contre...

Cancer du sein et prise de poids : quelle relation ?Publié le 03/11/2008 - 00h00

Dans l'année qui suit un cancer du sein, les femmes prennent en moyenne 2,5 à 4 kg. Comment expliquer cette prise de poids ? Le risque est-il le même pour toutes les femmes ? Est-il bénéfique de maigrir vis-à-vis du cancer ? Réponses à toutes ces questions avec le Dr David Elia*.

Définition et dangers de l'obésitéPublié le 23/08/2001 - 00h00

L'obésité est médicalement définie comme étant une augmentation très importante de la masse grasse associée à une élévation des risques de morbidité (maladies diverses) et de mortalité.

Plus d'articles