Mycose vaginale : les femmes enceintes sont plus à risque

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 22 Avril 2018 : 10h30
Une mycose vaginale est une infection du vagin généralement provoquée par la prolifération du champignon Candida albicans. Pendant la grossesse, les mycoses peuvent être plus fréquentes. Découvrez les conséquences d'une mycose chez les femmes enceintes, des personnes plus à risque.
© Istock

Mycose vaginale chez la femme enceinte : pourquoi ?

La mycose vaginale est, dans la plupart des cas, due au développement d'un champignon naturellement présent dans le corps, qui s'appelle le Candida albicans. Cet organisme vivant dans les intestins ne pose généralement pas de problème. Mais, en particulier chez la femme enceinte, il a tendance à proliférer car le vagin est alors riche en glycogène. Ainsi, une femme enceinte a beaucoup plus de chances de développer une mycose vaginale qu'une autre. La mycose vaginale peut se transmettre à l'enfant au moment de la naissance. Il est donc important de se soigner rapidement en cas d'infection.

PUB

Quelques conseils pour éviter la mycose vaginale chez la femme enceinte

La mycose peut aussi être favorisée par une hygiène excessive pouvant être irritante pour les parties intimes, mais aussi par le port de sous-vêtements trop serrés ayant tendance à développer de l'humidité. Utilisez pour cela des produits d'hygiène intime doux et adaptés. De plus, il est important de bien sécher la zone génitale avec une serviette propre en sortant de la douche. Enfin, il est recommandé d'éviter la consommation de sucreries, favorisant le développement du champignon responsable de la mycose vaginale, car celui-ci s'en nourrit.

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 22 Avril 2018 : 10h30
PUB
PUB
A lire aussi
Mycose vaginale : les signes qui ne trompent pas !Publié le 28/01/2013 - 10h37

Les mycoses vaginales sont des infections bénignes très fréquentes dues à un champignon, Candida Albicans, d’où son autre nom de « candidose » vaginale. Quels sont les signes typiques indiquant une prolifération de ces champignons ? Comment reconnaître une mycose vaginale ?

Pertes blanches : et si c'était une vaginite ?Publié le 24/02/2012 - 11h04

Une vaginite désigne une inflammation du vagin qui peut avoir différentes origines : bactérienne, mycosique, virale, hormonale, etc. En revanche, les symptômes sont comparables, à commencer par des pertes blanches ou « leucorrhées », des démangeaisons, des douleurs lors des...

Plus d'articles