Mycoses vaginales : les traiter, puis prévenir les récidives

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 06 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Août 2015 : 14h54
-A +A

Touchant 10 à 20% des femmes, les mycoses vaginales sont des affections fréquentes. Elles sont dues à un champignon (Candida Albicans) provoquant irritations, brûlures et pertes blanches. Comment traite-t-on les mycoses vaginales ? Faut-il traiter en même temps le partenaire ? L'idéal reste bien sûr de prévenir l'apparition des mycoses vaginales !

Contre les mycoses vaginales : des antimycosiques

Cette maladie est suffisamment typique pour que le médecin porte le diagnostic, sans avoir besoin de prélèvements vaginaux, sauf en cas de récidives. Des antimycosiques sont habituellement prescrits, généralement efficaces contre les mycoses vaginales.

En cas d'échec au traitement, des prélèvements devront cependant être effectués à la recherche d'une possible co-infection.

En cas de mycose vaginale, faut-il traiter le partenaire ?

Lorsqu’il s’agit d’une première mycose, il n'est le plus souvent pas nécessaire de traiter le partenaire en même temps. En effet, les études disponibles sur ce sujet ont montré que cela ne changeait rien à l'évolution de la maladie.

En revanche, si le partenaire présente des symptômes (rougeurs, brûlures) ou en cas de récidives de mycose chez la femme, il est nécessaire de rechercher une cause favorisante et de traiter les deux partenaires.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 06 Avril 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 24 Août 2015 : 14h54
Source : FMC Hebdo N°79 13 juin 2000.
A lire aussi
Les mycoses vaginales en 4 questions/réponses Publié le 07/04/2015 - 09h54

Entre 10 et 20 % des femmes développent des mycoses vaginales. Ces affections représentent l’un des premiers motifs de consultation en gynécologie. Bénignes, elles nécessitent un traitement simple puis la mise en place de quelques règles d’hygiène pour prévenir les récidives.

Mycose vaginale : les signes qui ne trompent pas ! Publié le 28/01/2013 - 10h37

Les mycoses vaginales sont des infections bénignes très fréquentes dues à un champignon, Candida Albicans, d’où son autre nom de « candidose » vaginale. Quels sont les signes typiques indiquant une prolifération de ces champignons ? Comment reconnaître une mycose vaginale ?

Pertes blanches : et si c'était une vaginite ? Publié le 24/02/2012 - 11h04

Une vaginite désigne une inflammation du vagin qui peut avoir différentes origines : bactérienne, mycosique, virale, hormonale, etc. En revanche, les symptômes sont comparables, à commencer par des pertes blanches ou « leucorrhées », des démangeaisons, des douleurs lors des...

Plus d'articles