Mon enfant est accro à Internet, que faire ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Février 2008 : 01h00
Mis à jour le Lundi 29 Juillet 2013 : 15h47
-A +A
La cyberdépendance ou netaholisme désigne une dépendance à l'ordinateur et à Internet. Les jeunes sont les plus susceptibles de tomber dans ce piège (mais de nombreux adultes aussi). Comment savoir si mon enfant est véritablement cyberdépendant ? Quelles sont les solutions ?

Comment savoir si mon enfant est cyberdépendant ?

Le temps passé devant l'ordinateur témoigne évidemment du niveau de dépendance. Mais plus encore, c'est la rupture sociale qui indique le degré de cyberdépendance. La dépendance se traduit progressivement par le besoin de passer de plus en plus de temps devant l'ordinateur, avec une incapacité à stopper cette activité. Obligatoirement, cela se fait au détriment des autres occupations. Un enfant va ainsi abandonner ses autres loisirs, ses activités sportives, il va négliger ses amis, ses devoirs, l'école. Il se désocialise alors petit à petit. Mais la dépendance s'accompagne également de changements psychologiques et de l'humeur, de type sentiment de vide, agressivité, mensonges, etc. Et enfin, les conséquences de la cyberdépendance sont physiques. Certaines sont flagrantes comme les troubles du sommeil et de l'alimentation, la migraine, le mal de dos, le syndrome du canal carpien (fourmillement, engourdissement puis douleur dans les doigts), etc.

Questionnaire pour déterminer le degré de cyberdépendance

1. Il passe de plus en plus de temps sur Internet.

2. Il néglige tous ses autres loisirs.

3. Il passe plus de temps connecté qu'il ne l'aurait pensé initialement.

4. Il préfère sauter le repas plutôt que de quitter l'écran.

5. Des amis ou des membres de votre famille se sont-ils plaints ?

6. Il trouve très difficile de ne pas être connecté pendant plusieurs jours ?

7. Ses résultats scolaires en souffrent.

8. Il passe de moins en moins de temps avec ses amis.

9. Lorsqu'il est devant l'écran, il ne peut pas s'empêcher de visiter certaines zones ou certains sites.

10. Il a déjà essayé, sans succès, d'écourter l'usage d'Internet.

De 0 à 3 réponses positives : petite tendance à devenir cyberdépendant.

De 4 à 6 réponses positives : risque de développer une dépendance.

De 7 à 10 : forte tendance à devenir dépendant.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Février 2008 : 01h00
Mis à jour le Lundi 29 Juillet 2013 : 15h47
Source : Impact médecine, 14 février 2008.
A lire aussi
La cyberdépendance est une maladie ! Publié le 12/11/2007 - 00h00

L'usage à outrance d'Internet comme moyen de communication, d'information ou de jeu virtuel, peut provoquer une dépendance. La vie personnelle et sociale s'organise alors entièrement autour de la connexion, qui, à défaut, entraîne une réelle angoisse, traduisant un phénomène de manque....

Plus d'articles