L'addiction sexuelle, qu'est-ce que c'est vraiment ?

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 20 Mai 2011 : 12h00
Mis à jour le Lundi 29 Juillet 2013 : 17h34

Les addictions sont classées en deux groupes différents : les addictions à une substance entraînant une dépendance et les addictions sans drogue. L'addiction sexuelle, comme l'addiction au jeu, ou à la nourriture (boulimie), fait donc partie de ces addictions comportementales.

Qu'est-ce qu'une dépendance sexuelle ?

L'addiction sexuelle est une dépendance à un comportement. Classiquement, un comportement sexuel habituellement acceptable est ici poussé à son extrême en intensité ou en fréquence. Il peut s'agir d'une :

Dépendance sexuelle solitaire : masturbation compulsive avec ou sans support.

Dépendance sexuelle vécue dans la virtualité : dépendance à la pornographie sur Internet, à des lignes de téléphones roses.

Dépendance sexuelle avec de très nombreux partenaires : dépendance à des relations sexuelles avec parfois un nombre difficile à imaginer de partenaires réels.

Les dépendances sexuelles paraphiliques sont plus rares

Il s'agit de comportements sexuels autrefois qualifiés de déviants avec un objet de désir inhabituel : fétichisme, exhibitionnisme, voyeurisme... Ces comportements ne sont pas toujours de l'ordre de l'addiction. Ils le deviennent quand ce comportement devient envahissant et incontrôlable pour le sujet. Il ne parvient plus à s'empêcher de réaliser une de ces pratiques.

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 20 Mai 2011 : 12h00
Mis à jour le Lundi 29 Juillet 2013 : 17h34
A lire aussi
Addictions : peut-on être addict à tout ?Publié le 31/05/2016 - 10h22

Quand on pense "addiction", on pense à l’alcool, aux drogues mais aussi de plus en plus souvent au sucre, aux jeux d’argent et vidéo, au sexe, au sport, au travail ou au bronzage... Pensez-vous être addict ? En cas de doute, visitez en ligne le nouveau "village des addictions". Il compile...

Les fous du travailPublié le 22/01/2003 - 00h00

Les « RTT » ou récupération du temps de travail, ils ne connaissent pas. Ils travaillent sans compter ; ils ont en permanence, à portée de main, au bureau, à la maison ou en déplacement, un ordinateur, un téléphone portable, un dictaphone. Rien ne les arrête. Drogués du travail, ils sont...

Plus d'articles