Millepertuis

Publié par Audrey Gast le Lundi 22 Juin 2015 : 14h35
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 14h35
-A +A

Le millepertuis (Hypericum perforatum) est la plante souveraine pour lutter contre la dépression et les troubles de l’humeur. En usage externe, elle est recommandée contre les blessures et les brûlures.

Le millepertuis, cicatrisant et antidépresseur

Aussi appelé Herbe de la Saint-Jean ou Chasse-diable, le millepertuis est une plante médicinale réputée. Il s’agit d’une plante vivace, commune dans les lieux incultes et sur les bords des chemins, qui peut atteindre 1 mètre de haut. On la rencontre en Europe, en Asie occidentale ainsi qu’en Afrique du Nord. Ses fleurs jaunes sont très caractéristiques et elle est appréciée des jardiniers pour ses qualités ornementales.

Son nom « millepertuis » vient du fait que ses feuilles présentent de nombreuses petites poches qui ressemblent à des perforations (pertuis signifiant trous). Autrefois utilisée pour repousser les mauvais esprits, elle était déjà connue au Moyen-âge pour soigner les blessures et les plaies. Le millepertuis entre d’ailleurs dans la composition de l’ « eau d’arquebusade » et du « baume du commandeur », préparations traditionnelles cicatrisantes.

Actuellement, les sommités fleuries du millepertuis sont surtout renommées pour leur efficacité comme antidépresseur.

La plante reine contre la dépression

L’effet du millepertuis sur les troubles de l’humeur et la dépression a fait l’objet ces dernières années de nombreuses études scientifiques qui ont validé son efficacité dans ce domaine avec des effets secondaires moindres que les antidépresseurs classiques. Le millepertuis est d’ailleurs prescrit sur ordonnance par les médecins allemands.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît comme « cliniquement établi » l’usage du millepertuis dans le traitement « des dépressions légères à modérées ». De même, l’ESCOP (« European Scientific Cooperative on Phytotherapy ») et la commission E reconnaissent l’usage du millepertuis contre l’anxiété, les troubles de l’humeur et la dépression légère. Son usage dans les dépressions sévères fait également l’objet d’études (1).

La dépression nécessite une consultation et un suivi médical. La consommation de millepertuis doit être signalée à votre médecin.

Les principaux constituants du millepertuis sont l’hypéricine, l’hyperforine ainsi que des tanins et des flavonoïdes. L’effet antidépresseur de la plante a parfois été attribué à l’hypéricine mais il semble que l’ensemble des constituants jouent un rôle.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Lundi 22 Juin 2015 : 14h35
Mis à jour le Lundi 22 Juin 2015 : 14h35
A lire aussi
Dépression Publié le 05/10/2015 - 09h30

Des plantes pour lutter contre la dépression : millepertuis, safran, ginseng, passiflore. Longtemps taboue, la dépression est une maladie très répandue. En France, on estime que près de 8 millions de personnes ont vécu ou vivront une dépression au cours de leur vie (1). Si la dépression...

Lavande Publié le 30/11/2015 - 15h46

La lavande (Lavandula augustifolia = Lavandula Officinalis = Lavandula vera) est conseillée en cas d’anxiété ou de nervosité pour favoriser le sommeil. Elle est également réputée pour ses bienfaits sur les bronches et les migraines. Elle parfume, désinfecte et cicatrise en application...

Mélisse Publié le 19/05/2015 - 13h10

La mélisse (Melissa officinalis) est une plante médicinale renommée pour ses bienfaits sur l’humeur et le sommeil ainsi que pour ses propriétés digestives.

Plus d'articles