La lumière bleue des e-books empêche de dormir

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 29 Décembre 2014 : 11h00
Mis à jour le Lundi 05 Janvier 2015 : 10h26

Selon des chercheurs américains de Boston, les e-books (tablettes ou liseuses) retardent l’endormissement et devraient donc être déconseillés le soir avant de s’endormir.

Autrement dit, le « vrai » livre en papier ne devrait pas encore disparaître, du moins des tables de chevet…

© Istock

E-book et sommeil : une heure de décalage

Au cours de cette étude, une douzaine de volontaires ont accepté de lire durant 4 heures chaque soir avant de se coucher soit sur support papier (le livre classique), soit sur un support électronique (e-book), pendant 5 jours d’affilés. L’endormissement, la durée et la qualité de leur sommeil ont parallèlement été analysés pendant une quinzaine de jours. Verdict : les lecteurs sur e-book s’endormaient plus tardivement, avec une heure de décalage environ, avaient donc des nuits de sommeil plus courtes et se sentaient moins alertes le lendemain. À noter également qu’à durée de sommeil égal, les lecteurs sur e-book se déclaraient plus fatigués que les autres.

Ces constatations confirment que la lumière bleue émise par les écrans perturbe bien notre sécrétion de mélatonine (l’hormone qui régule notre rythme veille/sommeil) et donc notre horloge biologique.

PUB

Rien de tel qu’un « vrai » bon livre pour s’endormir

Il est donc conseillé de privilégier les livres en papier le soir avant de s’endormir au détriment de leur version sur écran. Cette recommandation est encore plus pertinente chez les enfants et les adolescents, dont la durée de sommeil est déjà en déclin et pour qui les écrans font partie intégrante de leur mode de vie.

En conclusion, les consignes visant à limiter le temps passé devant les écrans sont plus que d’actualité et ne doivent pas concerner uniquement les e-books. Les écrans d’ordinateur et des smartphones émettent eux aussi de la lumière bleue affectant notre rythme veille / sommeil. À proscrire en soirée donc ou à réglementer selon des durées et des horaires bien précis !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 29 Décembre 2014 : 11h00
Mis à jour le Lundi 05 Janvier 2015 : 10h26
Source : Proceeding of the National Academy of Sciences, 22 décembre 2014.
A lire aussi
La luminothérapie au service du décalage horairePublié le 27/04/2016 - 10h13

La luminothérapie est un outil efficace pour compenser le décalage horaire. Nos athlètes, qui se préparent actuellement aux Jeux Olympiques de Rio, peuvent compter sur ses vertus pour arriver en pleine possession de leurs facultés physiques. L’INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise...

A quoi sert le sommeil ? Publié le 28/10/2015 - 11h27

Le sommeil est une fonction biologique essentielle. Un sommeil à la fois suffisant et de qualité est crucial, et encore plus à l’adolescence, période de vulnérabilité propice aux désynchronisations de l’horloge interne et donc à risque de manque de sommeil chronique. Préserver son...

Plus d'articles