Je ne fumerai jamais plus en voiture en présence de mon enfant

Publié par Dr Philippe Presles le 02/02/2009 - 01h00
-A +A

Un non-fumeur peut-il devenir dépendant au tabac ? Cette question n'est pas aussi farfelue qu'il y parait. La réponse étant affirmative, elle est même dramatique. De plus, ce sont les enfants les plus à risque de devenir dépendants à la fumée de leurs parents, alors qu'ils n'ont jamais fumé... On appelle ca la dépendance passive !

Les jeunes sont plus facilement et plus rapidement dépendants au tabac


La dépendance au tabac s'installe d'autant plus rapidement que l'on commence à fumer jeune. C'est ainsi que quelques cigarettes peuvent suffire à rendre dépendant un jeune adolescent dont l'organisme est encore en cours de développement. Mais ce phénomène s'observe également en cas de tabagisme passif.
Autrement dit, un enfant qui subit le tabagisme de ses parents risque de développer, lui aussi, une dépendance au tabac, sans même avoir fumé lui-même.
Ce phénomène contribue peut-être au fait que le risque pour un jeune de devenir fumeur augmente avec le tabagisme des parents et des amis. Il n'y aurait pas que l'imitation comportementale et la banalisation qui expliqueraient cette relation, mais aussi l'exposition passive
Pour preuve, cette étude ayant analysé la dépendance à la nicotine engendrée par le tabagisme passif chez les sujets non-fumeurs, en l'occurrence ici chez les enfants.

Dépendance passive chez les enfants...


Sur les 1.500 élèves de CM2, âgés de 10-12 ans, et ayant déclaré n'avoir jamais fumé, 5% présentaient au moins un signe de la dépendance au tabac (envie de fumer lorsque quelqu'un prend une cigarette, sentiment d'avoir besoin d'être enfumé, anxiété, troubles du sommeil, humeur dépressive, manque de concentration, probabilité de commencer un jour à fumer, etc.). La présence de ces symptômes et leur intensité étaient corrélés à leur niveau d'exposition au tabagisme passif au foyer et en voiture !
En conclusion, ces enfants sont devenus dépendants alors qu'ils n'ont jamais fumé une cigarette. Rien d'étonnant, compte tenu de leur plus grande vulnérabilité au tabac, à ce qu'ils développent plus facilement et plus précocement des symptômes de dépendance à la nicotine.

Publié par Dr Philippe Presles le 02/02/2009 - 01h00 Tabac Actualités, octobre 2008 ; Bélanger M. et coll., Addictive Behav., 33 : 1557-63, 2008.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Peut-on mourir de tabagisme passif ? Mis à jour le 10/04/2002 - 02h00

Le tabagisme passif multiplie les risques de maladies des artères coronaires par 1,7, d'accident vasculaire cérébral par 1,8 et de cancer du poumon par 1,3. En Finlande, pays exemplaire en matière de lutte contre le tabagisme passif, il serait respon...

Le tabac ? Toujours pas chic ! Mis à jour le 08/07/2003 - 02h00

En réponse à la lutte contre le tabagisme passif, le tabac à priser fait son retour. Certes, sans fumée, il est cependant au moins aussi dangereux pour la santé que la cigarette. Une mode à ne pas suivre, malgré les pressions d'un marketing avide de...

Jeunes tabagiques, futurs diabétiques Mis à jour le 29/05/2006 - 02h00

Le tabac n'est pas seulement un facteur de risque de maladies cardiovasculaires et de cancers, il augmente également le risque de diabète . Cette conclusion a été formulée en constatant que les jeunes fumeurs développaient plus facilement une intolér...

Le tabagisme passif aussi, donne le cancer du poumon ! Mis à jour le 01/03/2005 - 01h00

Le tabagisme passif a bel et bien été classé dans le groupe des cancérogènes. Toutefois, il était encore difficile d'affirmer avec une certitude absolue que l'exposition à la fumée des autres peut provoquer des cancers du poumon . C'est maintenant ch...

Plus d'articles