Géranium Robert

Publié par Audrey Gast le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h10
Mis à jour le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h10
-A +A

Assez peu connu, mais très répandu de la lisère des forêts jusqu’au jardin, le géranium robert (Geranium robertianum) est une plante simple trop méconnue et considérée comme une panacée par Sainte Hildegarde. Utile pour les reins fatigués et les peaux irritées, elle aide aussi à lutter contre la diarrhée et les saignements, ou contre le diabète.

Qu’est-ce que le géranium robert ?

Petite plante de la famille des Géraniacées qui comprend de nombreuses espèces dont les géraniums et les pélargoniums de nos balcons, le géranium robert est présent dans tout l’hémisphère Nord. On le rencontre dans les endroits ombragés et les sous-bois. Le terme « robert » vient non pas du prénom mais plus probablement du latin « ruber » qui signifie rouge, car les tiges et les feuilles de ce géranium sont souvent teintées de rouge. On le trouve parfois sous la dénomination Herbe-à-Robert ou Bec-de-Grue (à cause de la forme de son fruit).

Usages du géranium robert

Au XVIème et XVIIème siècles, les médecins utilisaient son suc frais pour cicatriser les fistules. Par voie interne, on utilisait l’herbe à robert pour les hémorragies internes comme les infections urinaires.

Ce sont ses alcools terpéniques et ses esters qui lui confèrent ses vertus, notamment pour son huile essentielle très efficace.

Le géranium robert est astringent, ce qui signifie qu’il resserre et assèche les tissus et les muqueuses. On le conseille contre les diarrhées, les saignements et les hémorragies, notamment utérines.

Il est également recommandé contre le diabète, car il aurait la propriété de diminuer la présence de sucre dans les urines (glycosurie) liée au taux de sucre dans le sang.

Le géranium est aussi vermifuge contre les ascaris et les oxyures, mais aussi efficace contre les gastro-entérites et les ulcères gastriques.

On l’utilise traditionnellement en gargarisme contre les maux de gorge, les angines et les aphtes. Par voie externe, le géranium robert aurait des propriétés cicatrisantes.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h10
Mis à jour le Jeudi 16 Juillet 2015 : 11h10
A lire aussi
Basilic Publié le 27/03/2017 - 13h49

Le basilic  (Ocimum basilicum) connu pour son utilisation en cuisine est aussi une plante médicinale qui favorise la digestion. On le trouve aussi sous forme d’huile essentielle.

Calendula Publié le 08/09/2015 - 13h31

Le souci des jardins (calendula officinalis), également connu sous son nom latin de calendula, est réputé pour ses vertus cicatrisantes et apaisantes pour la peau. Il est également utilisé en gargarisme pour les soins de la bouche.

Mélilot Publié le 25/08/2015 - 15h15

Le mélilot (Melilotus officinalis) est traditionnellement utilisé pour diminuer les symptômes liés à l’insuffisance veineuse : jambes lourdes, gonflements, inconfort…On le recommande également contre les varices, les hémorroïdes et les ecchymoses.

Ficaire Publié le 25/08/2015 - 15h27

La ficaire (ranunculus ficaria) est traditionnellement utilisée pour lutter contre les hémorroïdes.

Plus d'articles