Fugu : le poisson mortel vendu dans un supermarché japonais

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Mardi 16 Janvier 2018 : 11h19

Le fugu est un poisson qui contient de la tétrodotoxine, un poison sans antidote, s'il est mal préparé. C'est le cas au Japon, où un supermarché a rappelé ses fugus.

© Istock

Un poisson peut vous tuer. C'est le cas du fugu, un poisson dont certains organes (foie, intestins, ovaires, peau) contiennent de la tétrodotoxine. Ce poison très violent n'a pas d'antidote et il peut entraîner la paralysie des nerfs moteurs, et aller jusqu'à la mort par arrêt respiratoire.

Gamagori, une petite ville du centre du Japon, a connu un lundi mouvementé. Un client du supermarché a acheté du fugu et avant de le manger, il a remarqué que le foie du poisson n'avait pas été enlevé, alors que celui-ci est toxique. Il a immédiatement signalé sa découverte aux services de santé locaux. La ville s'est mise en alerte, en diffusant un message dans des haut-parleurs afin de prévenir les habitants de ne surtout pas manger le fugu acheté dans ce supermarché.

Consommé cru ou cuit

PUB

Sept barquettes de fugu ont été préparées, dont cinq vendues. Le supermarché a réussi à récupérer quatre des barquettes, mais la cinquième avait déjà été consommée par un client. Pour le moment, il ne présente aucun problème de santé.

Les connaisseurs de fugu apprécient justement un petit picotement sur les lèvres qui résulte du contact avec une minuscule quantité de poison. C'est même ce qui rend leur dégustation encore meilleure. Mais les autorités locales rappellent qu'il est strictement interdit de vendre ce poisson avec les organes contenant le poison. Ce poisson, qui mesure entre 25 et 40 cm, peut être consommé cru ou cuit. Il est appelé également poisson-globe puisqu'il gonfle quand il se sent en danger.

Les accidents dus au fugu sont très rares : un cuisinier n'obtient son examen d'agrément à la préparation de ce poisson qu'après cinq ans. Le pays est très strict par rapport à cela, cependant des accidents peuvent arriver. En 2016, 14 personnes sont décédées des suites du poison et des dizaines d'autres souffrent d'effets secondaires.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Mardi 16 Janvier 2018 : 11h19
A lire aussi
PoissonPublié le 10/07/2001 - 00h00

De mer ou d'eau douce, le poisson jouit, à juste titre, d'une excellente réputation diététique, régulièrement confirmée par des études scientifiques.

Le poisson, c'est bon, profitez-en !Publié le 18/05/2011 - 14h55

Chacun sait que le poisson est bon pour la santé, et que nous devrions en consommer plus pour nous sentir mieux. Et pourtant nous sommes encore, en moyenne, loin d'en consommer deux fois par semaine, comme les médecins le souhaiteraient… Voici quelques conseils.

Légumes et fruits de printemps : savez-vous bien les choisir ?Publié le 15/04/2013 - 08h00

On sort enfin des oranges, des courges et des patates ! Voilà les légumes dits de printemps et les premières fraises, super tentants mais chers et pas toujours bons.Comment ne pas exploser son budget et bien les choisir ? Quels sont les saisons, les critères de qualité et les astuces des...

Plus d'articles