Un petit garçon intoxiqué après avoir touché une plante lors d’une cueillette de muguet

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Vendredi 04 Mai 2018 : 11h28

Lors d'une cueillette de muguet le 1er mai, un petit garçon s'est empoisonné avec une plante toxique en Meurthe-et-Moselle.

© Istock
PUB

"Ne mets pas tes doigts à la bouche". Une phrase que les enfants sont habitués à entendre sans forcément l'écouter. Un petit garçon de 9 ans originaire de Bruville en Meurthe-et-Moselle l'écoutera à l'avenir.

Alors qu'il se balade en forêt pour cueillir du muguet, l'enfant est attiré par une plante. Il la regarde puis la touche mais la laisse sur place. Sur le moment rien de grave.

Mais pendant la nuit, le petit garçon se tord de douleur et vomit en grande quantité. En plus de ces vomissements, l'enfant souffre au niveau de la gorge, présente des "palpitations cardiaques" et a du mal à respirer.

Ses symptômes s'aggravant, les parents emmènent leur enfant consulter un médecin. Le verdict tombe. Le petit garçon s'est intoxiqué avec de l'arum sauvage, une plante toxique. Etant donné qu'il se ronge régulièrement les ongles, comme la mère le révèle sur les réseaux sociaux, il aurait ingéré le poison par cet intermédiaire.

La maman poursuit en indiquant que si tout s'est bien terminé, c'est aussi parce que la plante n'était pas en fleur. En effet, la plante devient encore plus toxique pendant sa floraison.

Convulsions, brûlures...

PUB

L'arum est une plante d'environ 30 à 40 cm dont la floraison se fait entre avril et mai. Il s'agit d'une plante particulièrement toxique, dont toutes les parties sont dangereuses.

Lors de l'absorption, on observe une inflammation, une brûlure et un oedème de la langue et des lèvres. Ces symptômes sont suivis par de la soif, de l'enrouement, des vomissements, des diarrhées sanglantes accompagnées d'une hypersalivation et une mydriase (augmentation diamètre de la pupille).

Les symptômes s'aggravent si l'ingestion dépasse les 15 baies. Se produisent alors une hypothermie, des troubles cardiaques, des convulsions. Sans prise en charge, un coma s'installe, suivi de la mort.

Par contact cutané, on relève des réactions allergiques ainsi que des rougeurs et irritations accompagnées d'une sensation de brûlure, notamment au niveau oculaire. Ces signes disparaissent au bout de quelques jours.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Vendredi 04 Mai 2018 : 11h28
Source : Cueillette du muguet dans le Jarnisy : un enfant intoxiqué par de l'arum sauvage. Le Républicain Lorrain. 03 mai 2018
Arum. Toxiplante
PUB
PUB
A lire aussi
Prudence au jardin !Publié le 11/06/2007 - 00h00

Tout comme les champignons, certaines plantes peuvent être dangereuses, voire mortelles. Les très jeunes enfants et les animaux domestiques en sont les principales victimes.

Plus d'articles