Eternuements au printemps : c'est peut-être un rhume des foins

Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 03 Avril 2018 : 17h02
Vous souffrez d'éternuements à répétition ? Au-delà d'un simple rhume, il peut également s'agir d'un rhume des foins, surtout si les symptômes apparaissent au printemps. Découvrez les symptômes de cette affection et comment s'en débarrasser !
© Istock

Les symptômes du rhume des foins

Dès que le printemps arrive, vous souffrez d'éternuements à répétition ? Le rhume des foins, également appelé rhinite allergique, provoque de nombreux autres symptômes : nez qui coule, larmoiements, toux, nez qui démange, yeux irrités, fatigue, irritabilité... La rhinite peut être saisonnière et se déclencher à cause du pollen. En effet, le rhume des foins est une réaction de l'organisme face à des composants extérieurs que l'on appelle les allergènes. Heureusement, il existe de nombreuses solutions efficaces pour soulager les symptômes souvent bien gênants au quotidien !

PUB

Comment soulager le rhume allergique ?

La première étape consiste évidemment à consulter son médecin traitant. En plus de vous conseiller d'éviter au maximum le contact avec l'allergène responsable de votre rhume des foins, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments antihistaminiques en comprimés ou en sirop, à prendre en prévention ou en traitement. Dans les cas de rhinites plus sévères, l'utilisation de corticoïdes est souvent envisagée. Des traitements homéopathiques sont également possibles, ainsi que des séances de désensibilisation, avec des gouttes, des comprimés ou des injections, pour se débarrasser définitivement du rhume des foins.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 03 Avril 2018 : 17h02
A lire aussi
Rhinite et allergie : traitement et désensibilisationPublié le 02/04/2007 - 00h00

Les rhinites allergiques sont des affections très fréquentes qui récidivent à chaque saison. Les traitements existent, il convient d'y recourir pour faire disparaître les symptômes, mais dans certains cas, on peut aussi recourir à la désensibilisation.

Congestion nasale, nez bouchéPublié le 31/05/2001 - 00h00

La congestion nasale (nez bouché) est due à une inflammation ou à une irritation locale, qui provoque un resserrement du passage de l'air dans le nez.Lorsqu'elle est accompagnée d'un rhume, d'une sinusite (inflammation des sinus, cavités de certains os du visage où l'on trouve les muqueuses...

Rhume ou rhinite allergique ?Publié le 02/04/2007 - 00h00

Certes, une série d'éternuements à chaque fois que l'on croise un chat ou systématiquement au début du mois d'avril, oriente facilement vers une rhinite allergique. Tout comme un bon rhume après un refroidissement. Mais dans nombre d'autres cas, ce n'est pas toujours aussi simple de les...

Plus d'articles