L’endométriose profonde

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Mars 2017 : 10h04
Mis à jour le Lundi 13 Mars 2017 : 10h07
-A +A

L’endométriose se caractérise par le développement anormal de muqueuse d’endomètre en dehors de l’utérus. Au gré des variations hormonales, cette muqueuse s’épaissit puis saigne, pouvant selon sa localisation provoquer des douleurs et des lésions susceptibles notamment de mettre la fertilité des femmes en péril. Lorsque cette muqueuse se situe très en profondeur, infiltrant les muqueuses digestive ou urologique, on parle d’endométriose profonde, l'une des formes les plus graves.

Pour bien comprendre l’endométriose

L’endomètre est la muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus. À chaque début de cycle, elle s’épaissit progressivement sous l’influence des hormones ostéogènes, afin d’être prête à recevoir l’œuf en cas de fécondation. En l’absence d’ovule fécondé, la muqueuse devenue inutile se rétracte, saigne et est évacuée avec les règles.

En cas d’endométriose, on trouve de l’endomètre en dehors de l’utérus, lequel suit la même évolution, pouvant endommager des organes qui sont alors gênés ou lésés par l’épaississement de la muqueuse, les saignements et sa non-élimination à chaque cycle.

On comprend ici que les symptômes de l’endométriose et ses conséquences sont directement liées à la localisation de l’endomètre et à son étendue.

Trois types d’endométriose

Trois types d’endométriose ont été décrits :

  • l’endométriose superficielle péritonéale,
  • les kystes endométriosiques,
  • l’endométriose profonde.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Mars 2017 : 10h04
Mis à jour le Lundi 13 Mars 2017 : 10h07
Source : Association française d’urologie (AFU), Endométriose et douleurs pelvipérinéales chroniques. Collège national des gynécologues et obstétriciens français, Extrait des mises à jour en gynécologie et obstétrique, L'endométriose pelvienne profonde : une entité spécifique, CH. CHAPRON et J.-B. DUBUISSON. Espoire, Ensemble pour l’innovation et la recherche, Chirurgie endométriose pelvienne profonde.
A lire aussi
Le vrai et faux sur l’endométriose en 10 points Publié le 10/03/2016 - 09h10

Grâce à l’acharnement d’une gynécologue française, le Dr Chrysoula Zacharopoulou, l’endométriose sort de l’ombre. La campagne 2016 a pour slogan « Les règles, c’est naturel, pas la douleur ». Le point d’orgue médiatique aura lieu le 19 mars 2016 avec la 3e Endomarche, marche...

Endométriose : souffrir pendant les règles n’est pas normal Publié le 30/06/2016 - 10h00

Une Française sur dix est atteinte d’endométriose et souffre chaque mois à l’approche des règles. Autant les menstruations sont entièrement naturelles, autant la douleur qui les accompagne ne l’est pas. Pour informer les jeunes filles sur cette maladie et briser les tabous qui entourent...

Quelles sont les causes de l'infertilité féminine ? Publié le 12/03/2010 - 00h00

L'âge est un facteur très important d'infertilité. En effet, il faut savoir que la fertilité chute progressivement avec l'avancée en âge : la probabilité mensuelle pour une femme d'être enceinte est de 25% à 25 ans à chaque cycle, puis de 12% à 30 ans et seulement de 6% à 40 ans. Mais il...

Plus d'articles