Dengue : un bébé de 6 mois meurt en Nouvelle-Calédonie

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Mercredi 23 Mai 2018 : 11h58

En Nouvelle-Calédonie, une fillette de 6 mois est morte des suites de la dengue. Malgré son hospitalisation, elle a succombé à la maladie.

© Adobe Stock
PUB

La dengue  a fait une nouvelle victime en Nouvelle-Calédonie. Un bébé de 6 mois a succombé à la maladie, dans les locaux de l'hôpital territorial de Nouméa. Il s'agit du deuxième décès depuis le début de l'épidémie, déclarée fin février.

La fillette vivait dans un quartier de Nouméa. Admise à l'hôpital en raison de symptômes sévères, elle a été admise en soin intensif. "Malgré sa prise en charge immédiate et des soins intensifs prodigués, l'état de l'enfant s'est aggravé et l'évolution a été foudroyante", souligne le gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

En mars déjà, une femme a été tuée par cette infection virale. Agée de 74 ans, elle ne présentait aucun antécédent médical pouvant expliquer cette forme compliquée.

Des formes graves existent

Transmise par la piqûre des moustiques vecteurs – de type Aedes –, la dengue provoque le plus souvent des symptômes évoquant la grippe : forte fièvre, frissons, maux de tête, douleurs générales mais aussi nausées et éruptions cutanées.

Mais des symptômes plus sévères de la dengue existent, et peuvent provoquer la mort. Il s'agit d'une forme dite "hémorragique". Mais on ne sait pas pourquoi elle se développe chez certaines personnes, et les facteurs de risque ne sont pas connus.

"Chez les enfants de moins de quinze ans, notamment, un état de choc hypovolémique peut s'installer", ajoute l'Institut Pasteur sur son site. La circulation sanguine ne s'effectue pas bien, provoquant refroidissement et moiteur de la peau.

Conscient de ces risques, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie surveille étroitement l'évolution de l'épidémie. Depuis le début de l'année, un peu moins de 1 200 cas se sont déclarés sur ce territoire. Parmi eux, 103 ont nécessité une hospitalisation.

PUB

Les mesures de prévention

Des recommandations ont aussi été élaborées pour la population. Si les symptômes de la dengue se manifestent, il est essentiel d'éviter les piqûres de moustique, afin de ne pas propager la maladie.

Pour cela, il est conseillé de se montrer vigilant en journée, en portant des vêtements longs et des répulsifs corporels, mais aussi d'utiliser une moustiquaire pour se protéger en se reposant.

Par ailleurs, la dengue est une maladie à déclaration obligatoire. Les services d'hygiène sont donc habilités à intervenir autour du domicile de chaque malade, afin d'éliminer les moustiques vecteurs et leurs larves.

PUB
PUB
A lire aussi
Tout savoir sur le fièvre jaunePublié le 20/08/2003 - 00h00

La fièvre jaune est une maladie décrite depuis plusieurs siècles. Elle est due au virus amaril, transmis à l'homme par des piqûres de moustiques, et provoque parfois de graves épidémies en Afrique Tropicale et en Amérique du Sud. Les symptômes qu'elle provoque sont de gravité très...

Un vaccin contre la dengue dès 2015 ?Publié le 10/09/2014 - 10h16

Le premier vaccin contre la dengue confirme ses promesses. Ce vaccin de Sanofi Pasteur mis au point par des chercheurs français entre dans des essais cliniques de phase III. Si son efficacité se confirme, il pourrait être disponible dès 2015.

Plus d'articles