Cycle féminin : quand peut-on faire l'amour sans risque ?

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 04 Février 2013 : 12h55
Mis à jour le Lundi 04 Février 2013 : 13h38

Faire l’amour sans contraception et sans risque de grossesse.

Est-ce un fantasme ou une possibilité réelle ?

Sexualité, le risque zéro n’existe pas !

Quelle que soit la contraception choisie, même la plus efficace, le risque zéro n’existe pas.

Même après une ligature des trompes, il existe parfois des grossesses, même si c’est rarissime.

Alors, en se basant sur les jours de fertilité, le risque existe forcément !

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),voici les chiffres de grossesses avec des méthodes d’abstinence périodique, c’est-à-dire l’évitement des relations sexuelles les jours de plus grande fertilité :

  • En utilisation parfaite, la méthode Ogino (Calendrier) présente 9 % de grossesses.

    Soit 9 grossesses pour 100 femmes suivant cette méthode pendant un an.

  • La méthode consistant à détecter l’ovulation (en observant la glaire cervicale) arrive à 3 % de grossesses, toujours en utilisation parfaite.

  • La méthode sympto-thermique combinant l’observation de la glaire cervicale et la température obtient 2 % de grossesses.

  • Et la méthode consistant à n’avoir de relations sexuelles qu’après l’ovulation (détectée par la température) obtient 1 % de grossesses.

Mais en utilisation réelle (emploi typique),l’OMS estime le risque à 25 % de grossesses pour la globalité de ces méthodes, en incluant les erreurs de suivi.

C’est à comparer avec l’absence de méthode où l’on obtient 85 % de grossesses.

Quels sont les jours où le risque de grossesse est le moins élevé ?

On le constate sur ces chiffres de l’OMS, ce sont forcément les jours après l’ovulation.

Le problème, pour une femme qui n’en a pas l’habitude, c’est de détecter son ovulation.

Les femmes pratiquant ces méthodes avec un certain succès s’entraînent sur plusieurs mois avant de prendre le risque d’une relation sexuelle sans protection.

Du coup, le jour le moins à risque pour la grossesse, c’est le premier jour des règles !

En effet, il se situe forcément après l’ovulation, les règles étant la preuve que l’ovulation est passée.

Et l’ovulation a ensuite besoin de plusieurs jours pour se mettre en route.

Pendant les jours suivant, le premier jour des règles le risque de grossesse s’élève de plus en plus. L’ovulation peut se produire relativement tôt dans certains cycles, et les spermatozoïdes vivre plusieurs jours dans le col de l’utérus, jusqu’à 5 à 7 jours selon les auteurs.

C’est pourquoi de nombreuses femmes se sont trouvées enceintes suite à un rapport sexuel pendant les règles.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 04 Février 2013 : 12h55
Mis à jour le Lundi 04 Février 2013 : 13h38
Source : OMS. Critères de recevabilité pour l’adoption et l’utilisation continue des méthodes contraceptives (2009).
A lire aussi
Les méthodes naturelles de contraceptionPublié le 14/08/2001 - 00h00

La contraception orale reste la première méthode de contraception en France car elle est efficace, simple d'utilisation et généralement bien tolérée. Cependant, le choix de la patiente ou son histoire médicale peut faire proposer d'autres méthodes. L'efficacité de chaque méthode est...

Contraception : la méthode Ogino, c'est quoi ?Publié le 11/02/2013 - 11h55

La méthode Ogino (aussi appelée méthode Ogino-Knauss) est une ancienne méthode de contraception, encore appelée méthode du calendrier, et inventée à l’époque où il n’existait pas encore de contraception médicale.On se moque souvent de son principe, on parle même des « bébés...

Plus d'articles