Couperose

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 05 Septembre 2014 : 15h41
-A +A

La couperose fait référence aux lignes rouges ou violacées (le terme médical est télangiectasies), mesurant de 0,1 mm à 1,5 mm, qui sillonnent le visage de certaines personnes, résultat de la dilatation permanente de petits vaisseaux sanguins.

Couperose : Comprendre

Parfois, les télangiectasies sont tellement rapprochées qu'on observe simplement une rougeur diffuse. Les télangiectasies, qui touchent particulièrement les personnes à la peau claire, se concentrent surtout sur les joues et le nez. La couperose peut être légère ou produire des lignes violacées marquées et persistantes, que l'on associe souvent, à tort, avec l'alcoolisme. La couperose sur le nez est souvent plus prononcée chez les hommes que chez les femmes ; on ignore pourquoi.

La couperose se présente sous quatre aspects différents :

  • elle peut être "arborisée" (ramifications en forme de branches d'arbre),
  • "linéaire",
  • "étoilée",
  • "punctiforme" (série de points rouges).

La couperose affecte, à divers degrés, 15 % de la population.

Couperose : Causes

Exposition prolongée au soleil

Les rayons UVA pénètrent dans le derme jusqu'aux vaisseaux sanguins, qu'ils dilatent. Après un certain temps, la dilatation est permanente. Les dommages sont comparables si on s'expose aux UV des salons de bronzage. De plus la chaleur, qui fait dilater les vaisseaux, accentue l'effet des rayons.

Changements brusques de température

Influence hormonale

De la couperose, appelée aussi "angiome stellaire" à cause de sa forme étoilée, peut apparaître sur le visage de la femme enceinte.

Maladies dermatologiques

La plus fréquente est l'acné rosacée, dont la couperose est l'une des manifestations (les autres étant essentiellement une prédisposition au rougissement et des boutons). La couperose peut également être un des symptômes du lupus ou de la sclérodermie, maladies qui touchent le collagène, c'est-à-dire les tissus de soutien de la peau.

Traumatisme causé par une chirurgie

Une rhinoplastie (opération au nez) par exemple.

Emploi de cortisone

En comprimés ou sous forme d'onguent ou de crème, la cortisone favorise la dilatation des vaisseaux et l'amincissement de la peau.

Excès d'alcool

L'alcool a pour effet de dilater les vaisseaux, mais on peut très bien souffrir de couperose sans consommer d'alcool.

Radiothérapie

La chaleur produite par ce traitement fait dilater les vaisseaux et peut affecter les tissus de la peau.

Prédisposition héréditaire

Il arrive que des bébés présentent de la couperose sur les joues à la naissance. Certains enfants, à partir de deux ou trois ans, peuvent aussi avoir des angiomes stellaires (couperose en forme d'étoile).

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 05 Septembre 2014 : 15h41
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001. Société française de dermatologie, http://dermato-info.fr.
A lire aussi
Conseils pratiques contre la rosacée Publié le 04/02/2008 - 00h00

Comprimés, traitements locaux, hygiène et hydratation de la peau, précautions alimentaires, éviction du soleil, de l'alcool, du stress, etc. Toutes ces précautions sont le lot quotidien des personnes atteintes de rosacée. Car effectivement, de très nombreux facteurs peuvent être à l'origine...

Couperose : arrêtez de passer au rouge ! Publié le 04/02/2011 - 08h53

Dilatation permanente des petites veines superficielles sur le visage, une couperose non traitée peut rapidement devenir disgracieuse. Comment l’éviter ? Et une fois installée, comment la traiter ?

Rosacée : une maladie de peau qui gâche la vie Publié le 13/03/2006 - 00h00

La rosacée est une maladie de la peau fréquente qui touche près de 10% de la population active. Principalement caractérisée par des rougeurs du visage et de petits vaisseaux apparents, la rosacée n'est pas attribuable à l'alcoolisme, contrairement à une idée répandue. Elle exerce un impact...

Rosacée : diagnostic tardif Publié le 07/01/2008 - 00h00

En fonction de sa sévérité, la rosacée se décline en différents stades. Or on constate que les personnes atteintes de rosacée ne consultent leur médecin que lorsque leur maladie a atteint un stade avancé, et ce, malgré le préjudice esthétique parfois très important dès le stade 1 ou 2.

Plus d'articles