Comment reconnaître une sciatique ?

Comment reconnaître une sciatique ?

La sciatique désigne une douleur vive liée à une irritation du nerf sciatique. Les symptômes peuvent varier légèrement selon l’origine exacte de la sciatique et notamment selon la racine du nerf sciatique comprimée (ou hernie discale), mais ils sont relativement typiques. Le point sur la sciatique et ses symptômes.

Quelles sont les causes d’une sciatique ?

  • Il s’agit le plus souvent d’une hernie discale, une saillie anormale d’une partie d’un disque intervertébral, et qui comprime une des 5 racines du nerf sciatique.
    Rappelons que les 2 nerfs sciatiques partent du bas de la colonne vertébrale et descendent à l’arrière de nos jambes. Tous les deux véhiculent des messages moteurs et sensitifs. 
  • Une maladie des os (ostéoporose ou arthrose) peut également comprimer le nerf.
  • Un accident de la route ou une fracture de la hanche peuvent entraîner une blessure du nerf sciatique.
  • Une atteinte du nerf due au diabète ou à la maladie de Lyme.
  • Une tumeur ou un caillot sanguin, à proximité du nerf.
  • La grossesse (poids du ventre et autres modifications hormonales).
  • Etc.

Les causes de la sciatique sont très variées, mais le plus souvent, on ne trouve pas d’origine précise.

Quant aux facteurs favorisants, ils sont également nombreux. C’est ainsi que la sciatique est plus fréquente chez les personnes en surpoids, qui portent souvent des charges lourdes, chez les sédentaires, en cas de travail en position statique, de mauvaises positions, etc.

La prévention de la sciatique repose sur la correction de ces facteurs : activité physique, perte de poids, bonne posture (travail, loisirs, sommeil), etc.

Quels sont les symptômes de la sciatique ?

Une douleur vive est ressentie le long d’un des 2 nerfs sciatiques. Cette douleur siège donc généralement d’un seul côté, dans une fesse et la cuisse. Mais elle peut également s’étendre tout le long de la jambe, jusqu’au pied. Le bas du dos peut aussi être parfois douloureux.

La douleur est parfois constante, sinon soudaine. Elle s’accentue en position assise et à l’effort, tandis que la position couchée soulage. 

Des fourmillements complètent ce tableau, avec un engourdissement ou une faiblesse de la jambe et/ou le pied.

Les symptômes d’une sciatique varient légèrement selon la racine sciatique touchée, mais ils restent typiques.

 

Article publié par Isabelle Eustache le 06/01/2012

Sources : Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
Douleur vive d'un seul coté de la fesse ou de la cuisse : est-ce une sciatique ?

E-docteur vous aide à identifier les causes probables de vos symptômes, à évaluer le niveau d'urgence et vous fait bénéficier de conseils personnalisés. C'est gratuit et anonyme.
                                                                                                                                                       Accédez à e-docteur

en savoir plus