Burn out : vers une reconnaissance comme maladie professionnelle ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Décembre 2014 : 12h09
Mis à jour le Lundi 08 Décembre 2014 : 12h18

Une trentaine de parlementaires issus de la majorité réclament la reconnaissance comme maladie professionnelle du burn out, un syndrome d’épuisement au travail qui affecterait un salarié sur quatre au cours de sa carrière.

© Istock

Burn out : payeur responsable

L’objectif des parlementaires est de faire reconnaître le burn out comme une maladie professionnelle, de sorte que la prise en charge de ce syndrome incombe non plus à la collectivité comme c’est actuellement le cas, mais au patronat.

En effet, si l’épuisement nerveux au travail est dû à l’exercice professionnel, il semble logique de faire basculer le financement de ce syndrome dans le camp de ceux qui en sont responsables, à savoir les employeurs.

Le burn out doit relever de la branche accidents du travail et maladies professionnelles (AT-MP) de la Sécurité sociale, financée par les cotisations patronales à 97 %. Or c’est très rarement le cas aujourd’hui (une dizaine de cas par an seulement) : la majorité des cas d’épuisements professionnels n’étant pas reconnus comme maladies professionnelles, ils sont gérés par le régime général de l’Assurance maladie.

PUB

Les chiffres du burn out

  • 3,2 millions d’actifs risquent un syndrome d’épuisement professionnel.
  • Plus d'un salarié sur deux déclare souffrir d'un stress régulier ayant dans la grande majorité des cas un impact négatif sur sa vie.
  • Temps partiel thérapeutique et congés maladies coûtent à la Sécurité sociale 1 milliard d’euros…

En conclusion, les 26 députés demandent l'inscription de deux nouveaux éléments au tableau des maladies professionnelles : la dépression consécutive à un épuisement profond et le stress post-traumatique au travail.

Pour en savoir plus le burn out sur e-sante.fr :

Epuisement professionnel

Mal-être au travail : mettre des mots sur les maux

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Décembre 2014 : 12h09
Mis à jour le Lundi 08 Décembre 2014 : 12h18
Source : Le JDD, 8 décembre 2014.
PUB
PUB
A lire aussi
Professionnels surmenés, attention au " Burn out " !Publié le 28/09/2001 - 00h00

Le « burn out » ou syndrome d'épuisement professionnel est de plus en plus fréquent dans nos sociétés modernes. Il se manifeste à la fois sur le plan physique (insomnie, palpitations, douleurs diverses...) et sur le plan psychologique, pouvant déboucher sur une véritable dépression. Il...

Le burn-out : comment le diagnostiquer ?Publié le 16/02/2016 - 19h05

« Je suis au bord du burn-out », la phrase est passée dans le langage courant. Mais qu’est-ce que le burn-out  exactement, autrement appelé syndrome d’épuisement professionnel, qui pourrait toucher jusqu’à 3 millions de salariés en France ?

Burn-out : première mesure objectivePublié le 13/10/2010 - 11h19

Des scientifiques néerlandais ont prouvé de façon objective l'existence d'un syndrome de burn-out en analysant l'activité cérébrale de patients. Cette dernière diffère en effet de celle des personnes en bonne santé.

Plus d'articles