A bonnes dents, belles artères

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 15 Mars 2005 : 01h00
-A +A
Aussi surprenant que cela puisse paraître, il existe une relation entre la flore bactérienne bucco-dentaire et l'état des artères. C'est ainsi que si vous laissez une gingivite évoluer, le diamètre de vos artères risque de diminuer, elles se durcissent, c'est l'athérosclérose.

Pour bien comprendre le lien entre l'athérosclérose et l'état bucco-dentaire, commençons par quelques explications.

De la gingivite à la parodontite

La parodontite est une maladie infectieuse qui découle généralement d'une gingivite. Cette dernière affection correspond à une inflammation des gencives, se traduisant par un gonflement douloureux. Cette gingivite doit être traitée rapidement, au risque de voir apparaître des complications. En effet, en l'absence de prise en charge, les microbes qui constituent la flore bactérienne buccale peuvent migrer sous la gencive et atteindre l'os. C'est alors qu'ils attaquent les tissus de soutien de la dent et les détruisent peu à peu. Des abcès peuvent apparaître et les dents se déchausser.

Pour étudier cette relation entre maladie dentaire et trouble cardiovasculaire, suspectée de longue date, des chercheurs ont recueilli des échantillons de plaque dentaire de 660 personnes âgées d'environ 70 ans, afin d'analyser précisément la composition bactérienne buccale. Parallèlement, grâce à l'imagerie médicale, le diamètre des artères carotides de chaque sujet a été mesuré.

On constate ainsi que plus le taux de microbes dentaires est élevé, plus les patients présentent des artères de petit diamètre, reflet d'un dépôt de graisses oxydées sur leur paroi, c'est-à-dire du processus d'athérosclérose.

Mais attention, ce lien n'est observé que pour les bactéries impliquées dans la parodontite. En effet, sur les quelque 600 bactéries qui peuplent notre bouche, seuls quatre types sont impliqués : Actinobacillus actinomycetemcomitans, Porphyromonas gingivalis, Tannerella forsythia et Treponema denticola.

Ce processus souligne bien l'importance d'une hygiène en général et rappelle l'intérêt d'entretenir une bonne dentition, avec notamment un brossage soigneux biquotidien et des visites régulières chez le dentiste à tous les âges.

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 15 Mars 2005 : 01h00
Source : Desvarieux M. et coll., Circulation, 111 (5) : 576-82, 2005.
A lire aussi
Savez-vous prendre soin de vos dents et gencives ? Publié le 17/07/2006 - 00h00

Nous savons tous qu'il faut se brosser les dents après chaque repas et consulter régulièrement un dentiste. Mais à quelle fréquence ? Quelle est l'origine des caries, des affections des gencives ? Y a-t-il une relation entre notre bouche et les maladies cardiaques ? À qui s'adresse le...

Plus d'articles