Amours d'ados, mode d'emploi spécial parents !

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 21 Janvier 2013 : 00h00
Mis à jour le Mardi 23 Juin 2015 : 14h27

L'adolescence est une période souvent déstabilisante pour les parents.

Pas évident de voir son "petit bout" grandir et prendre son indépendance !

Parmi les grandes étapes de l'adolescence figure la découverte de l'amour. Quelques conseils pour bien gérer cette période délicate…

Prendre les amours d'ados au sérieux

Le premier conseil qu'il faut donner aux parents, c'est de ne pas prendre à la légère les premières amours de leur enfant. Les plaisanteries seront généralement très mal prises !

Ce n'est pas toujours évident de prendre au sérieux des amourettes de collège – les adultes savent bien qu'un coup de foudre à 15 ans n'engage pas vraiment pour la vie.

Mais ce n'est pas parce que les amours sont de courte durée qu'elles ne sont pas profondes et intenses. Les adolescents ont généralement tendance à l'excès, c'est vrai aussi quand ils tombent amoureux.

Respecter leurs sentiments est la clé pour qu'ils vivent cette étape dans la confiance et la sérénité. Que pourrait-on leur offrir de mieux pour bien vivre les débuts de leur vie amoureuse ?

Amours d'ados : la bonne distance pour les parents

Les adolescents qui débutent leur vie amoureuse ont besoin de distance par rapport à leurs parents. C'est le moment où ils se rendent compte que l'amour parental n'est pas le seul qui existe !

Par ailleurs, leur intimité s'enrichit de la découverte de la sensualité, voire de la sexualité. La défendre est donc encore plus important.

Assommer son ado de questions sur sa vie personnelle sera probablement contre-productif. Et l'espionner (fouiller dans ses affaires ou ses texto) bien plus encore…

Bien sûr, il n'est pas facile pour les parents de lâcher prise. C'est pourtant nécessaire : les ados se rapprocheront et se confieront d'autant plus volontiers qu'on ne les envahit pas.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 21 Janvier 2013 : 00h00
Mis à jour le Mardi 23 Juin 2015 : 14h27
Source : Béatrice Copper-Royer, Premiers émois premières amours, éd. Albin Michel.
A lire aussi
Il veut que sa copine dorme à la maison, comment réagir ?Publié le 12/07/2010 - 00h00

Un adolescent sous votre toit, et un jour, vous apprenez qu'il a une petite amie. C'est la vie ! Et puis quelque temps plus tard, il vous demande si elle peut dormir à la maison.... sous entendu, dans le même lit que lui. Comment se situer et que répondre en tant que parent ? Faut-il l'autoriser...

Plus d'articles