Scarlatine : inflammation de la gorge et éruption cutanée

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le Lundi 26 Novembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 06 Janvier 2014 : 10h46
-A +A

La scarlatine est une maladie infantile caractérisée par une inflammation aiguë de la gorge et une éruption cutanée de couleur rouge.

Le traitement de la scarlatine vise principalement à prévenir les complications.

Premier signe de la scarlatine : une inflammation de la gorge

La scarlatine, aussi appelée fièvre écarlate.

Elle débute généralement par une inflammation aiguë de la gorge : les petits patients sont fiévreux et leur température grimpe rapidement, ils ont mal à la gorge, les amygdales enflammées et des ganglions douloureux dans le cou. Ils peuvent aussi être nauséeux et avoir des maux de tête.

Une éruption cutanée sur la poitrine

C’est lors du deuxième jour que se manifeste généralement le symptôme le plus typique de la scarlatine : une éruption cutanée rougeâtre sur la poitrine. Les petits boutons présentent un aspect rugueux mais ne démangent pas.

Progressivement, cette éruption va se propager à d’autres parties du corps, principalement les aisselles et l’aine. Elle s’apaisera après une semaine. La peau peut peler 2 à 3 semaines plus tard.

La « langue fraise » ou « framboise » est le troisième symptôme de la scarlatine : trois jours après l’apparition d’un dépôt blanc sur la langue, celle-ci devient épaisse, rugueuse et rouge.

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le Lundi 26 Novembre 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 06 Janvier 2014 : 10h46
Source : http://www.cdc.gov/ncidod/dbmd/diseaseinfo/scarletfever_g.htm et Anouk Vanlander, Vlaamse Wetenschappelijke Vereniging voor Jeugdgezondheidszorg (www.vwvj.be)
A lire aussi
Éruptions cutanées Publié le 31/05/2001 - 00h00

Eruption cutanée, ce terme désigne une apparition récente de lésions sur la peau.Il existe trois grands types d'éruptions cutanées :inflammatoires,infectieuses,maladies cutanées.

Maux de gorge Publié le 31/05/2001 - 00h00

Un mal de gorge se localise, plus précisément, au niveau du larynx (organe où se situent les cordes vocales), du pharynx (l'arrière de la bouche), ou de la cavité buccale. Il peut être accompagné de fièvre, d'une augmentation du volume des ganglions, de congestion nasale, de difficultés à...

La mononucléose est bien plus qu'une grosse fatigue Publié le 27/04/2009 - 00h00

Une grande fatigue au moindre effort est l'un des symptômes les plus connus de la mononucléose.Pourtant, si votre ado est souvent fatigué(e), la maladie du baiser n'est pas nécessairement en cause.La mononucléose est en effet aussi associée à d'autres symptômes.

Plus d'articles