Alcool, cirrhose et fer

Alcool, cirrhose et fer

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 21 Mai 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 15h07
-A +A

L'hémochromatose est une maladie génétique qui provoque une accumulation de fer dans l'organisme. Les personnes atteintes de cette maladie, souvent silencieuse, et qui consomment de l'alcool en excès ont un risque d'évolution vers la cirrhose multiplié par 10. Le dépistage précoce de ces patients à risque est à l'étude. Il permettrait de leur conseiller des mesures préventives, notamment l'abstinence vis-à-vis de l'alcool.

Un foie particulièrement sensible à l'alcool

L'hémochromatose est donc généralement découverte à l'occasion d'une de ses complications, notamment un diabète ou une cirrhose. Comme les hépatites chroniques, l'hémochromatose est donc potentiellement grave du fait de son risque d'évolution vers la cirrhose, risque lui-même augmenté par la consommation d'alcool comme l'a démontré une étude publiée dans la revue de référence des hépato-gastro-entérologues, Gastroenterology.

L'alcool multiplie par 10 le risque de cirrhose

Ainsi, 224 sujets porteurs d'une hémochromatose homozygote ont été suivis et ont subi une biopsie du foie. Tous ceux ayant une hépatite virale ou un état précirrhotique ont été écartés. Les autres ont été répartis en deux groupes selon que leur consommation d'alcool dépassait ou non 60 grammes d'alcool par jour. Il s'avère que 6 % seulement de ceux qui buvaient moins de 60 grammes d'alcool par jour avaient des foyers de fibrose hépatique sévère contre 61 % de ceux qui avaient une consommation supérieure. Ces foyers de fibrose signant un processus d'évolution progressive vers la cirrhose, cette étude démontre clairement que les patients porteurs d'une hémochromatose multiplient par 10 leur risque de cirrhose en ayant une consommation supérieure à 60 g d'alcool par jour.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 21 Mai 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 15h07
Source : Fletcher L.M. et coll., Gastroenterology, 2002; 122: 281-289. CFES, mars/avril 2002.
A lire aussi
Cirrhose du foie Publié le 29/01/2003 - 00h00

La cirrhose correspond à une dégénérescence des tissus du foie, les cellules hépatiques sont détruites et progressivement remplacées par de la fibrose. Elle est consécutive à des agressions diverses, essentiellement l'alcool (plus de 80% des cas) et l'hépatite chronique. Véritable...

Hémochromatose : quand l'organisme accumule le fer Publié le 09/06/2008 - 00h00

L'hémochromatose est la maladie génétique la plus fréquente. Caractérisée par une surcharge en fer, elle touche 150.000 Français et tue encore 2.000 personnes par an. Pour que cette maladie ne soit plus mortelle, il faudrait dépister plus largement cette pathologie contre laquelle on dispose...

Hémochromatose : y penser pour la dépister ! Publié le 13/09/2005 - 00h00

L'hémochromatose ne menace pas que les Bretons. Comme l'indique l'Association hémochromatose France, « 150.000 Français ignorent que le fer qui s'accumule tous les jours dans leur organisme les conduit sournoisement vers une mort prématurée ». Cette maladie, au diagnostic et au traitement...

Maladies du foie : en augmentation chez l’enfant Publié le 09/09/2016 - 15h15

Ce serait une erreur de penser que l’accumulation de graisse dans le foie s’observe uniquement chez l’adulte, en particulier en surpoids et/ou diabétique. Les enfants souffrent aussi de cette maladie du foie que l’on appelle stéatose hépatique. De plus en plus souvent et de plus en...

Plus d'articles