Zoom sur le syndrome de Guillain-Barré
Sommaire

Une évolution positive dans 85% des cas

Il existe deux formes de syndrome de Guillain-Barré : une forme légère et une forme sévère.

Dans le premier cas, les symptômes gênent le patient pendant quelques jours, voire quelques semaines, mais finissent par disparaître.

A l'inverse, les patients atteints par la forme sévère présentent des symptômes plus importants pouvant requérir une hospitalisation. Ils peuvent notamment être partiellement paralysés, présenter des difficultés pour respirer, avoir un pouls anormal, une congestion pulmonaire et des infections.

Heureusement, dans près de 85% des cas, la récupération est totale en 6 à 12 mois.

Quels sont les traitements du syndrome de Guillain-Barré ?

Actuellement, deux traitements permettent aux patients de récupérer plus rapidement :

  • la plasmaphérèse,
  • l'injection d'immunoglobulines intraveineuses.

La plasmaphérèse consiste à remplacer le plasma du patient par du plasma sain de manière à éliminer les anticorps détruisant la gaine de myéline.

L'injection d'immunoglobulines intraveineuses correspond à l'injection d'anticorps issus du sang de plusieurs donneurs chez le malade. Ces anticorps "sains" neutralisent les anticorps à l'origine de la destruction de la myéline.

En parallèle à cette prise en charge thérapeutique, des séances de kinésithérapie et de physiothérapie sont vivement conseillées pour retrouver sa force musculaire.

Il n'existe en revanche aucun moyen de prévention pour le syndrome de Guillain-Barré.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :