Voir double (diplopie)

Le trouble de la vision dans lequel le sujet perçoit deux images d'un seul et même objet s'appelle la "diplopie".

Cela se produit lorsque les images perçues par chaque œil n'arrivent plus à se superposer normalement.

PUB

Voir double (diplopie) : Comprendre

La diplopie peut être :

  • verticale - les deux images sont l'une au-dessus de l'autre
  • ou horizontale - l'une à côté de l'autre.

Dans 99 % des cas, la diplopie touche les deux yeux, on parle alors de "diplopie binoculaire" ; si elle ne touche qu'un œil, il s'agit d'une "diplopie monoculaire".

Si l'on couvre l'un des deux yeux, la diplopie disparaît.

Elle peut être accompagnée de plusieurs symptômes, dont les principaux sont une douleur en bougeant les yeux et une rougeur de l'œil.

L'enfant atteint de diplopie aura tendance à loucher ou à garder un œil fermé, car il n'a pas encore appris à faire abstraction d'une des deux images.

Voir double (diplopie) : Causes

Diplopie binoculaire

  • Consommation exagérée d'alcool.
  • Présence d'un kyste ou d'une tumeur derrière l'œil,

    l'empêchant de bouger normalement. Cela entraîne un désalignement du regard.

    La diplopie peut être associée à de l'exophtalmie (quand l'œil semble être sorti de l'orbite), à de la douleur en bougeant les yeux, à une rougeur des yeux et, plus rarement, à un affaissement de la paupière.

  • Traumatisme à la tête ou au visage.
  • Atteinte neurologique.

    Chez les personnes de plus de 55 ans, la diplopie est habituellement due à la paralysie d'un nerf crânien secondaire à une thrombose.

    Les diabétiques, les hypertendus, les fumeurs et les individus dont le taux de cholestérol est élevé y sont davantage sujets.

    Chez les individus plus jeunes, cette atteinte résulte de la compression d'un nerf par une tumeur cérébrale.

    Les personnes concernées peuvent être prises de vertiges, éprouver de la faiblesse ou des engourdissements dans les bras ou les jambes, avoir une pupille dilatée et une paupière tombante.

  • Inflammation d'un muscle de l'œil (myosite).

    Elle s'accompagne le plus souvent de douleur en faisant bouger les yeux, de rougeur et d'exophtalmie.

  • Maladie d'un muscle de l'œil (myasthénie, par exemple).

    Une paupière tombante y est souvent associée.

  • Dysfonctionnement de la glande thyroïde (maladie de Basedow).

    Elle survient généralement entre 20 et 50 ans et provoque, dans la plupart des cas, une diplopie verticale accompagnée d'exophtalmie et de rougeur.

Diplopie monoculaire

  • Astigmatisme.

    Il s'agit d'un défaut optique empêchant le sujet de bien voir à distance ou de près, ce qui entraîne parfois une diplopie.

  • Cataracte.

    Elle peut être accompagnée d'une vision trouble.

  • Tache de la cornée (taie).

    Une vision embrouillée et un éblouissement à la lumière (photophobie) en constituent les symptômes.

Guide: 

Publié le 28 Janvier 2002 | Mis à jour le 28 Mars 2014
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
PUB
PUB

Contenus sponsorisés