Vivre avec le soleil, ça s'apprend à l'école et en famille

Les expositions abusives au soleil sont responsables de nombreux problèmes de santé, notamment de cancers de la peau, dont le mélanome est le plus agressif, et de cataractes précoces. La prévention débute dès l'enfance, en famille, au centre de loisirs ou à l'école grâce au programme "Vivre avec le soleil" conçu par la Sécurité solaire.
PUB

Les cas de cancers de la peau ont doublé en 20 ans

Devant la forte progression des cancers de la peau et du nombre d'interventions précoces de la cataracte, scientifiques et instances publiques recommandent de mener des campagnes de prévention en direction des enfants. C'est ainsi que le programme "Vivre avec le soleil, à l'école" a été élaboré par la Sécurité solaire. Pour la 3e année consécutive, des guides sont offerts aux professeurs de CE2, CM1 et CM2. Ce matériel pédagogique permet d'organiser une dizaine de séances d'éducation autour du soleil : les origines de la couleur de la peau, les caractéristiques de l'atmosphère, les UV, les moyens de protection, etc.

PUB
PUB

Face au succès rencontré, un volet centre de loisirs a été développé, ainsi qu'un volet famille. Ce dernier, toujours ludique, repose essentiellement sur une édition spéciale d'un éventail Incollables « Vivre avec le Soleil » (100 questions/réponses pour toute la famille). Des exemplaires seront distribués gratuitement à l'occasion de manifestations de type « plages urbaines », mais les internautes de 7 à 77 ans pourront également s'en procurer et « se faire coller » en ligne sur le sitewww.vivreaveclesoleil.info.Le site propose également des conseils pour les parents, mais aussi des jeux, un journal, des reportages et des informations pratiques pour les enfants.

CITE de la peau

"CITE de la peau" est une opération organisée par les laboratoires Vichy en partenariat avec le Syndicat national des dermatologues, qui a été inaugurée en 2006 et qui est reconduite cette année. Durant la première édition, une enquête épidémiologiste a été menée, montrant que :

  • 63% des personnes ont un comportement dangereux face au soleil,
  • les personnes à risque sont majoritairement des hommes (85% contre 68% des femmes), ont moins de 40 ans (87%) et ont la peau mate, de phototype 4 et 5 (90%),
  • les jeunes et les hommes sont deux fois plus nombreux à ne pas utiliser de protection vestimentaire aux heures les plus dangereuses (entre 11h et 16h),
  • les personnes à peau mate n'ont pas de comportement de protection (ni crème ni vêtements protecteurs).
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 30 Avril 2007 : 02h00
Source : Communiqué de presse de la Sécurité solaire du 15 mars 2007.
PUB