VIOXX : les chiffres sont très lourds

Le VIOXX, un anti-inflammatoire de nouvelle génération, a été récemment retiré du marché car il augmentait le risque cardiaque des patients. Ce risque est aujourd'hui chiffré grâce à un expert de la FDA (Food and Drug Administration) : le nombre de cas concerné aux Etats-Unis est compris entre 88.000 et 140.000.
PUB

Le Vioxx® est un anti-inflammatoire de la famille des Coxib, nouvelles molécules censées être mieux tolérées que les classiques autres AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Ils sont en particulier moins agressifs pour l'estomac. Hélas, ils sont beaucoup plus agressifs pour le coeur !

David Graham est médecin épidémiologiste à la Food and Drufg Administration américaine (la fameuse FDA). Chargé d'étudier le Vioxx® (rofecoxib), il a suivi, entre 1999 et 2001, une cohorte de patients lui permettant d'observer un total de 2.302.029 années patients. Dans cette cohorte, 8.143 cas d'infarctus sont survenus dont 2.210 ont été fatals !

PUB
PUB

Les chiffres sont très impressionnants. Ils permettent à l'auteur de faire une estimation pour l'ensemble des Etats-Unis : à ce jour 88.000 à 140.000 accidents cardiaques seraient liés à la prise de Vioxx®. En reprenant le taux de décès de l'étude, soit 27%, on arrive au chiffre de 23.760 à 37.800 décès. L'auteur parle de 30.000 morts. Si une extrapolation à la France n'est pas évidente, elle est de toute façon de plusieurs milliers de décès.

De tels chiffres constituent une véritable catastrophe sanitaire. Ils amènent de nombreuses questions, notamment sur les agences administratives et sur leurs méthodes mises en place pour éviter de si graves accidents. Il faudra suivre de près leurs conséquences sur d'éventuelles réorganisations des systèmes de surveillance pharmacologiques dans nos pays occidentaux.

Ils amènent aussi des questions sur l'intérêt de lancer à grande échelle de nouvelles molécules qui ne présentent pas de bénéfices cliniques majeurs. On se souvient de la cérivastatine (Staltor®), cette nouvelle statine (médicament contre le cholestérol) qui a tué beaucoup de gens et a été retiré du marché en été 2001. Or, il existait déjà d'autres statines aussi efficaces et très bien tolérées. En matière de médicament, il ne faut donc pas toujours vouloir le dernier mis sur le marché, mais bien plutôt s'attacher à prendre le plus sûr.

Publié le 27 Janvier 2005
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : The Lancet : http://www.
Voir + de sources
thelancet.com/journal/vol365/iss9456/full/llan.365.9456.early_online_publication.32122.1