Vieillissement réussi ?... Pensez aux vitamines !

Les vitamines sont des micro-nutriments indispensables au bon fonctionnement de l'organisme, que l'homme est pour la plupart incapable de fabriquer. En général, par le biais d'une alimentation équilibrée et diversifiée, chacun d'entre nous s'applique à en absorber sa ration quotidienne. Mais parfois, avec l'âge, l'attention semble se relâcher... Il n'y a pourtant aucune raison de croire que les seniors supportent mieux les carences que les plus jeunes, bien au contraire... Bien vieillir, c'est ne pas manquer de ces indispensables micro-nutriments, alors... choisissez vos armes ! Souvent, connaître leur rôle et savoir où trouver chaque groupe de vitamines peut aider à ne pas en manquer.
PUB

Piéger les radicaux libres ? C'est le rôle des vitamines antioxydantes, les vraies stars de l'anti-vieillissement !

La vitamine A (rétinol/b-carotène): elle est utile au système immunitaire, au bon état des muqueuses, de la peau et de la vision crépusculaire.On la trouve dans le lait, le beurre, le foie de bœuf ou de morue.Les risques de carence pour le sujet âgé sont quasiment nuls dans nos pays industrialisés, alors pas de panique: l'huile de foie de morue n'est plus un mal nécessaire…Quant à la présence de vitamine A dans les produits cosmétiques, il faudrait quelques preuves scientifiques supplémentaires pour évaluer leur efficacité réelle.La vitamine E: son action anti-oxydante se concentre sur les membranes cellulaires. Ce qui fait de cette vitamine la vedette de l'anti-vieillissement. Les huiles végétales, le cacao, le beurre, les œufs, le lait, la viande en contiennent. Il semble cependant que les apports de cette vitamine soient constamment insuffisants ! De ce fait, certains pays anglo-saxons ou scandinaves recommandent aujourd'hui la prise d'un supplément. La vitamine C: si son action sur le tonus est un peu mise en doute, son rôle dans l'absorption du fer et son action anti-oxydante dans de nombreux métabolismes est une réalité scientifique. Les seniors en manquent très régulièrement. Rappelons que les sources de vitamine C sont quasi exclusivement les fruits et les légumes frais (citrons, oranges, persil, kiwis, etc.).

PUB
PUB

Garder les os solides ? La vitamine D bien sûr…

Les Vitamines du groupe D (D2 et D3) sont absolument indispensables à l'absorption du calcium et à sa fixation sur les os. Manquer de vitamine D, c'est s'exposer, quand l'âge augmente, à des fractures par ostéoporose (raréfaction osseuse). La menace n'est pas minime et ne doit en aucun cas être sous-estimée. On trouve ce micro-nutriment dans les poissons gras et les œufs, mais l'exposition au soleil est l'une des meilleures sources d'apport, car la peau peut transformer une partie du cholestérol en vitamine D (avec l'âge pourtant, les apports diminuent en même temps que baissent les capacités de synthèse cutanée). De nombreuses études scientifiques le soulignent: bien vieillir c'est ne pas manquer de vitamine D, quitte à prendre des suppléments !

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Vendredi 17 Août 2001 : 02h00