La varicelle des enfants nous protège du zona

Le contact répété avec des enfants porteurs du virus de la varicelle protège les adultes du zona. Les plus exposés ont 5 fois moins de risque de développer un zona ou un herpès.
Publicité

Peu contagieux, le zona est dû au même virus que la varicelle : Herpes virus varicellae (famille des virus Herpès). Ainsi, ce même virus est responsable de la varicelle chez l'enfant et du zona chez l'adulte. Après une varicelle, le virus persiste à vie dans l'organisme, prêt à se réactiver à l'occasion d'une baisse des défenses immunitaires ou d'un stress physique ou psychologique. Fréquent à partir de 50 ans, il se manifeste par de la fièvre, des douleurs et une éruption cutanée touchant le plus souvent le thorax.

Publicité
Publicité

Les travaux très intéressants réalisés par Sara Thomas montrent que l'exposition au virus de la varicelle par l'intermédiaire des enfants infectés, offre une protection aux adultes contre le zona. Ainsi, les sujets ayant les contacts les plus fréquents avec cette maladie infantile ont 5 fois moins de risque de développer un zona ou un herpès.Cette constatation pourrait expliquer pourquoi avec la diminution des cas de varicelle chez l'enfant, le zona des adultes voit sa fréquence augmenter.Dans tous les cas, si le contact avec ce virus peut apporter des bénéfices, il peut également se révéler très dangereux chez les personnes âgées ou ayant une baisse des défenses immunitaires. Ces sujets doivent inversement éviter le contact avec des enfants atteints de varicelle.

 
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 15 Juillet 2002 : 02h00
Source : Thomas S., The Lancet, 360 (9326), 6 juillet 2002.
PUB