Varice : votre risque augmente si vous êtes de grande taille

© Adobe Stock

La taille d’une personne jouerait un rôle dans le risque de formation de varices, selon une nouvelle étude de grande ampleur. Ce paramètre s’ajoute aux facteurs de risque déjà connus que sont l’âge, le poids ou encore la grossesse.

Publicité

Plus vous êtes grand·e, plus vous êtes à risque de développer des varices. C’est le constat que font des chercheurs en chirurgie vasculaire et en médecine cardiovasculaire des universités de Stanford (Etats-Unis) et d’Uppsala (Suède). Ils publient leurs travaux le 24 septembre 2018 dans la revue scientifique Circulation. Selon eux, la taille ferait partie des facteurs génétiques favorisant l’apparition de varices, des dilatations permanentes d’une veine qui ont le plus souvent lieu au niveau des jambes.

Age, grossesse, poids, phlébite et taille

Ces scientifiques ont mené une étude de large ampleur sur un total de près d’un demi-million de personnes (493 519 précisément) âgées de 40 à 69 ans appartenant à la cohorte britannique UK Biobank. Parmi ces personnes, 2 441 souffraient de varices. Après avoir recueilli des informations sur la santé et l’environnement des participant·e·s, les chercheurs ont utilisé un type d’intelligence artificielle (appelé Machine Learning) pour identifier les facteurs favorisant la formation de varices.

Publicité
Publicité

Cette approche a permis de confirmer le rôle de facteurs de risque déjà connus tels que l’âge, l’obésité, un historique de thrombose veineuse profonde (ou phlébite profonde) ou encore une grossesse. Mais, plus important, les travaux ont permis de mettre en évidence un facteur de risque jusqu’ici méconnu : la taille de la personne.

Vers une meilleure prise en charge des varices

"Notre étude démontre le rôle de causalité de la taille et identifie de nouvelles associations génétiques et cliniques avec les varices" soulignent ainsi les chercheurs dans leur publication. Ils espèrent que leurs travaux puissent désormais améliorer la prévention et la prise en charge de ces problèmes circulatoires : "cette connaissance étend considérablement notre compréhension de la pathophysiologie de cette maladie et pourrait contribuer à l’amélioration future de la prise en charge des varices et des complications associées."

Les varices se traduisent par une coloration bleutée et une apparence gonflée des veines. Elles s’accompagnent d’une sensation de fatigue, de lourdeur dans les jambes, de gonflement ou encore de crampes. Si elles sont soumises à trop de pression, les varices peuvent se rompre et saigner, ce qui entraînera une hémorragie.

Publié par Laurène Levy, journaliste santé le Vendredi 28 Septembre 2018 : 11h34
PUB
PUB

Contenus sponsorisés