Un numéro vert pour les parents à bout

Publié le 17 Mai 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Être jeunes parents n'est pas toujours simple. Entre trouver les bons gestes avec son enfant et assurer au travail, on peut facilement être submergé. Enfance & Partage a mis en place un numéro vert pour venir en aide aux jeunes parents.
PUB
© Istock

Les premiers jours avec son enfant, voire même les premiers mois, mettent les nerfs des jeunes parents à rude épreuve. Il n'est pas rare de se sentir seul et démuni devant un nourrisson qui pleure sans cesse ou qui ne fait pas ses nuits.

L'association Enfance & Partage a mis en place un numéro vert Allo Parents bébé pour les jeunes parents submergés par leur quotidien ou ceux uniquement à la recherche d'un conseil. Le numéro 0800 00 34 56 les met en contact avec des professionnels de la petite enfance qui répondront à toutes les questions concernant la grossesse ou les petits de moins de 3 ans. 

PUB

L'organisation assure qu'ils écoutent "avec empathie, pour vous permettre d’exprimer vos inquiétudes". Les parents peuvent ainsi exprimer leurs peurs ou leurs difficultés sans crainte. 

PUB

Le professionnel à l'autre bout du téléphone a pour mission d'aider les jeunes mamans et les jeunes papas à trouver les solutions et les structures (maternités, PMI, associations…) les plus adaptées à leurs difficultés

Gratuit et anonyme, le service d’Enfance et Partage est à l’écoute du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h. 

Attention à la dépression post-partum

Selon des études, environ 7% des mères souffrent de dépression post-partum sévère au cours des trois premiers mois suivant l’accouchement. Le taux grimpe à 19% des femmes pour la forme légère. Contrairement au baby blues qui arrive quelques jours après l’accouchement, cette maladie peut survenir à tout moment pendant l’année suivant la naissance de l’enfant. 

Les manifestations cliniques de la dépression postnatale peuvent varier d’une femme à l’autre. On retrouve souvent une tristesse persistante qui sera associée, dans certains cas, à une forme d’abattement physique. Chez certaines mères, la détresse morale est telle qu’elles ne se sentent pas à la hauteur et vont totalement se désintéresser de leur bébé. Des problèmes d’attachement à l’enfant se posent, ce qui requiert une aide psychologique urgente. D’autres vont développer une forte anxiété, perdre l’appétit, voire le sommeil.

PUB

A lire aussi

Grossesse et troubles psychologiques (hors post-partum)

Dépression post-partum : quand s'inquiéter

Un lieu pour soigner les jeunes mamans dépressives

Etre parent, ce n'est pas si facile

La dépression après l'accouchement : une maladie négligée à tort

Haptonomie ou comment parler à bébé par le toucher

Plus d'articles