Un médecin prescrit des cookies au cannabis à un enfant de 4 ans

© Istock

Un médecin pourrait être interdit d'exercer sa profession après avoir prescrit à un enfant de 4 ans des biscuits à la marijuana pour contrôler ses crises de colère. 

PUB

Le docteur William Eidelman, un médecin spécialiste en médecine naturelle à Hollywood a diagnostiqué à tort chez un petit garçon âgé de 4 ans un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDHA) et un trouble bipolaire. Après une visite de trente minutes, le médecin a recommandé "d'essayer le cannabis en petites quantités dans des biscuits", nous informe le Los Angeles Times. Le docteur William Eidelman a donc prescrit une ordonnance qui permettait, avec consentement du père, de donner de la marijuana à l'enfant à des fins médicales pour calmer ses crises de colère. Le père avait initialement amené son enfant en consultation en 2012 car il se comportait mal à l'école.

PUB
PUB

Selon les documents de la décision de la Cour supérieure de Californie relayés par le Los Angeles Times, le père de l'enfant, souffrant lui-même de troubles bipolaires et de troubles de l'attention lorsqu'il était enfant, avait essayé des médicaments plus traditionnels, comme la Ritaline®, et les trouvait non seulement inutiles mais aussi nocifs. Il a dit qu'il se sentait comme un "cobaye".

Une "grande négligence" lors de la pose du diagnostic

Le médecin pourrait perdre sa licence médicale, selon le conseil médical de la Californie. Ce dernier a conclu que le docteur Willam Eidelmann avait fait preuve d'une "grande négligence" dans la détermination du diagnostic de l'enfant. Effectivement, le médecin spécialiste en médecine naturelle a posé son diagnostic sans consulter un psychiatre, sans recueillir des renseignements auprès des enseignants de l'enfant ou sans interroger son père sur l'humeur et les habitudes de sommeil de l'enfant.

"Les crises de colère à elles seules n'appuient ni l'un ni l'autre diagnostic", a déclaré la décision du conseil médical au Los Angeles Times

Plus de 10 000 prescriptions de cannabis aux patients

Le docteur William Eidelman a estimé qu'il avait prescrit plus de 10 000 ordonnances recommandant du cannabis à ses patients au cours des 20 dernières années, peu après que l'État De Californie eut légalisé la drogue pour usage médical.

"J'ai cherché des choses qui fonctionnaient vraiment et qui n'étaient pas toxiques" 

Il explique qu'il avait reconnu depuis longtemps que la médecine conventionnelle selon lui "faisait fausse route". "Dès le début de ma carrière, j'ai cherché des choses qui fonctionnaient vraiment et qui n'étaient pas toxiques [... ] et le cannabis marche vraiment" a déclaré le docteur Eidelman au Los Angeles Times. Toutefois, la commission estime toujours que la recommandation concernant le cannabis est inappropriée. 

Cependant, le médecin a fait appel de la décision devant la Cour supérieure du comté de San Francisco. La prochaine audience aura lieu le 12 mars 2019. En attendant, le docteur William Eidelman peut exercer sa profession mais n'est pas autorisé à traiter ou recommander du cannabis aux patients de moins de 18 ans.

Publié le 31 Janvier 2019
Auteur(s) : Mathilde Polivka, journaliste santé
PUB
PUB

Contenus sponsorisés