La tuberculose

PUB

La tuberculose est une maladie due à des bactéries particulières, les mycobactéries. C'est une maladie contagieuse. La transmission se fait par les minuscules gouttelettes de salive qui s'envolent lorsque nous parlons ou que nous respirons par la bouche. La primo-infection. Le microbe est absorbé par les poumons. Il est absorbé par des cellules de défense qui l'entraînent dans un ganglion lymphatique, où il se fixe. C'est la primo-infection tuberculeuse, qui peut se traduire par une fièvre modérée, une fatigue générale, et parfois d'autres symptômes, mais qui guérit presque toujours toute seule. Chez les personnes qui n'ont pas été vaccinées par le BCG, la primo-infection provoque une réaction cutanée à l'injection de tuberculine. C'est le " virage " du test tuberculinique, qui permet le diagnostic.La tuberculose-maladie. La primo-infection est guérie, mais les bacilles tuberculeux sont bien vivants. Ils vont se multiplier lentement et quitter le ganglion qui les avait arrêtés. Cette fois, plus aucun mécanisme de défense ne peut les stopper, et ils vont provoquer la tuberculose-maladie. Le plus souvent, ils se répandent localement, provoquant la tuberculose pulmonaire. Ils peuvent aussi voyager par les canaux lymphatiques et aller se fixer dans des ganglions (tuberculose ganglionnaire), ou dans n'importe quelle partie du corps (tuberculose viscérale). Une maladie grave, en l'absence de traitement. De nos jours encore, la tuberculose est une maladie grave, si elle n'est pas traitée. Sur 100 malades atteints de tuberculose pulmonaire et non traités, 50 meurent, 25 guérissent spontanément (mais peuvent retomber malade plus tard) et 25 deviennent des malades chroniques, qui contribuent à répandre le bacille. Le caractère dramatique de la tuberculose non traitée est probablement responsable de la terreur sociale provoquée par la toux. Selon l'OMS , le nombre estimé de cas de tuberculose au monde est proche de 8 millions, dont 3,5 millions sont fortement contagieux. Suivant les régions du monde, la maladie est stationnaire, en régression (Europe de l'Ouest, Amérique latine) ou parfois en augmentation (Europe de l'Est).

PUB
PUB

Des méthodes de traitement efficaces. Dans les pays en voie de développement, les programmes de détection des cas de tuberculose et de traitement au plus faible coût possible sont susceptibles de réduire la mortalité à environ 6 %. Dans les pays développés comme la France, la tuberculose n'est plus une maladie ni fréquente, ni grave. En effet, la vaccination systématique par le BCG a permis de réduire très fortement le nombre de nouveaux cas de tuberculose. Et dans les rares cas de maladie, un traitement de six mois associant plusieurs médicaments parvient à guérir la presque totalité des patients. La tuberculose est devenue rare en France, mais elle n'a pas disparu. Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, on estime que le nombre de cas de tuberculose en France par million d'habitants a régulièrement diminué d'environ 10 % par an, jusque dans les années 1980. Les chiffres se sont ensuite pratiquement stabilisés et ont même augmenté un peu au début des années 1990, avant de décroitre à nouveau à partir de 1993. En 1996, 7594 cas de tuberculose ont été déclarés en France métropolitaine, plus 288 dans les DOM. La tuberculose demeure une maladie à déclaration obligatoire.

Publié le 13 Octobre 1999
Source : " Tuberculose ".
Voir + de sources
In Association des Professeurs de pathologie infectieuse et tropicale " Maladies infectieuses " 2M2 éd., Paris 1997 : 322-329. Organisation mondiale de la santé " Global tuberculosis control - WHO report 1999 ", 198 pages. Consulté sur l'internet le 26 août 1999 à l'adresse http://www.who.int/gtb/publications/blobrep99/PDF/tb99.pdf. " BCG et tests tuberculiniques " In Direction générale de la santé - Comité technique des vaccinations " Guide des vaccinations " Ministère de la santé publique et de l'assurance maladie - L'assurance maladie - Comité français d'éducation pour la santé éditeurs, Paris 1995 : 69-77. " Tuberculose en France : en régression ? " Prescrire 1997 ; 17 (170) : 133. " Les cas de tuberculose déclarés en France en 1995 " Bulletin épidémiologique hebdomadaire Consulté sur l'internet le 26 août 1999 à l'adresse http://www.rnsp-sante.fr/bea/1995/do_p7.html " Tuberculose en France : en régression ? " Bulletin épidémiologique hebdomadaire Consulté sur l'internet le 26 août 1999 à l'adresse http://www.rnsp-sante.fr/bea/1996/do_p22.html. " Maladies à déclaration obligatoire " Prescrire 1999 ; 19 (198) : 627.