Traitement du diabète : le succès est dans le suivi

Le traitement du diabète peut paraître contraignant, mais il a l'avantage d'être efficace. Si la glycémie (taux de sucre dans le sang) est bien contrôlée, le risque de complications est limité. Pour cela, il est nécessaire de se soumettre à une surveillance et un suivi réguliers. Quels sont les examens requis et à quel rythme doivent-ils être répétés ?

PUB

Le dosage de l'hémoglobine glyquée

La mesure de la glycémie par le patient lui-même est très utile pour adapter dans l'immédiat son traitement. En revanche, dans le cadre de la surveillance, c'est le dosage de l'hémoglobine glyquée qui est pertinente. En effet, alors que la mesure de la glycémie indique à un instant donné le taux de sucre dans le sang, l'hémoglobine glyquée ou HbA1c reflète la valeur de la glycémie sur plusieurs semaines. Rappelons que l'hémoglobine contenue dans nos globules rouges est capable de fixer le glucose et devient alors de l'HbA1c. Plus le pourcentage d'HbA1c est élevé, plus la glycémie a été élevée dans les semaines précédentes.

PUB
PUB

C'est ainsi qu'un simple dosage de l'HbA1c tous les 3 mois, à partir d'un prélèvement sanguin, permet de connaître l'équilibre glycémique d'une personne durant les trois semaines qui ont précédé.

Examens cliniques à réaliser tous les 3-4 mois

Dans le cadre du suivi d'un diabétique de type 2 non compliqué, dont le diabète est équilibré.

  • Dosage de l'hémoglobine glyquée (HbA1c).
  • Auto-surveillance de la glycémie (si prescrite par le médecin).
  • Surveillance du poids.
  • Mesure de la tension artérielle.
  • Examen des pieds.
  • Evaluation de l'observance du traitement (règles hygiéno-diététiques).
  • Interrogatoire sur d'éventuels problèmes psychosociaux.

Publié le 29 Mai 2009 | Mis à jour le 21 Octobre 2015
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), recommandations professionnelles, actualisation novembre 2006.