Tatouages : des métaux lourds toxiques et cancérigènes dans les encres

Selon le syndicat national des dermatologues (SNDV), les encres utilisées pour les tatouages peuvent être dangereuses pour la peau.Les amateurs de tatouages et ceux qui envisagent de passer à l’acte doivent être clairement avertis des risques.

En quoi les encres des tatouages sont-elles dangereuses ?

Les encres utilisées par les tatoueurs contiennent des métaux lourds : aluminium, cobalt, chrome, cuivre, fer, mercure, nickel, manganèse, vanadium, strontium, etc. Or ces métaux lourds sont cancérigènes. Les encres noires contiennent aussi des hydrocarbures aromatiques polycycliques (benzopyrène, benzoanthascence) dangereux pour la santé.

Or ces substances, une fois injectées dans le derme et en réaction aux UV, entraînent une augmentation des radicaux libres, à l’origine de réactions diverses dont des dermatoses (eczéma, lichen plan, lucite, sarcoïdose, pseudo-lymphome…). La complication la plus fréquente est l’allergie, provoquant des démangeaisons, un gonflement de la peau au niveau du tatouage, voire de lésions plus graves imposant le retrait du tatouage.

Qui doit absolument consulter un dermatologue avant un tatouage ?

Certaines maladies de peau ayant tendance à se localiser sur la zone cutanée traumatisée par le tatouage, les dermatologues recommandent vivement aux personnes atteintes de problèmes de peau (psoriasis, vitiligo, sarcoïdose) de consulter un dermatologue avant d’envisager un tatouage.

Cette recommandation vaut également pour toute personne ayant de nombreux grains de beauté ou de nombreuses taches de rousseur.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Syndicat national des dermatologues et vénéréologues (SNDV), 16 janvier 2013.