La syphilis, une infection sexuellement transmissible en recrudescence

Non, la syphilis est une maladie sexuellement transmissible qui n’a pas disparu. Pis, elle est en recrudescence depuis une quinzaine d’années déjà. Les pratiques sexuelles à risques étant mises en cause, l’usage du préservatif s’impose aussi contre la syphilis.

PUB

Retour de la syphilis en France

Alors qu’elle avait presque disparu, on recense chaque année en France 400 à 500 nouveaux cas. Après l’Ile-de-France, les autres grandes villes puis la province, la Corrèze est actuellement particulièrement touchée, avec 40 cas déclarés le mois dernier par les centres de dépistage, contre un ou deux habituellement. Le Gard aussi est actuellement touché par la syphilis.

Que faut-il savoir sur la syphilis ?

La syphilis est liée à une bactérie Treponema Pallidum. Celle-ci est hautement transmissible dans la population homosexuelle masculine, mais de plus en plus aussi parmi les hétérosexuels. « Elle est beaucoup plus facile à attraper que le virus du sida lors d'une fellation non-protégée », peut-on lire dans les colonnes du Parisien, des propos recueillis auprès du Dr Bruno Abraham. Elle se propage par contact direct lors de la pénétration vaginale ou anale et lors de rapports oraux.

PUB
PUB

Même en l’absence de tout symptôme (ulcères sur les organes génitaux, la bouche et/ou l'anus puis fièvre, rougeurs, douleurs…) , il est important de se faire dépister. Une simple prise de sang confirme la syphilis. On peut de rendre chez son médecin puis, muni d’une ordonnance, dans un laboratoire d’analyses médicales, ou directement dans un centre de dépistage anonyme et gratuit.

Le traitement repose sur une prise d’antibiotiques. À défaut, cette infection sexuellement transmissible peut entraîner des complications graves au niveau du cerveau, des nerfs, du cœur, des artères, des yeux, et se révéler mortelle. En 1860, la syphilis a été à l’origine de quelque 120.000 décès en France…

Mots-clés : La syphilis
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 29 Février 2016 : 14h22
Mis à jour le Lundi 29 Février 2016 : 14h22
Source : Le Parisien, 26 février 2016, http://www.leparisien.fr.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés