Alerte à la syphilis en Corrèze

La syphilis est une maladie sexuellement transmissible qui n’a pas disparu. Elle est en recrudescence depuis une dizaine d’années. Un foyer épidémique vient d’être signalé en Corrèze, sur le bassin de syphilis, où près de quarante cas ont été détectés cette année, contre  un ou deux habituellement.

PUB

Multiplication des cas de syphilis en Corrèze

Le Dr Bruno Abraham, médecin spécialiste des infections au centre hospitalier de Brive et coordinateur du nouveau centre départemental de dépistage des infections sexuellement transmissibles (Cegidd), a déclaré pour le journal La Montagne, qu’après une réapparition dans les années 2000 au sein des grandes métropoles, la bactérie de la syphilis se propage dans les villes moyennes. Il lance un appel à la vigilance.

PUB
PUB

Certes, cette maladie se guérit, mais elle peut être grave en l’absence de traitement. C’est aussi une maladie sexuellement transmissible qui, si elle se détecte majoritairement chez les hommes (hétérosexuels et homosexuels) d’une quarantaine d’années, elle peut affecter tout le monde y compris les femmes. Le spécialiste précise que le diagnostic étant plus difficile chez les femmes, elles sont sans doute nombreuses à être atteintes sans le savoir et à contribuer ainsi à la propagation de la maladie.

Se protéger avec le préservatif même pour la fellation

  • En pratique, le port du préservatif s’impose pour toute pratique sexuelle, y compris pour la fellation, même s’il ne protège pas à 100%. La syphilis se transmet via les rapports oraux et buccaux.
  • Ne pas hésiter à se faire dépister dès lors que l’on a nombreux partenaires.

Pour en savoir plus sur la syphilis sur e-sante : Syphilis : une infection en forte recrudescence

Publié le 22 Janvier 2016 | Mis à jour le 22 Janvier 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : La Montagne, 22 janvier 2016.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés