Syndrome de la classe économique : mythe ou réalité ?

Rare mais réelle, la thrombose veineuse est une complication des vols longs courriers. Aujourd'hui reconnue sous le terme de « syndrome de la classe économique », elle donne de la part de certaines compagnies aériennes à des conseils de prévention aux passagers.
PUB

Bien sûr, nous ne risquons pas tous de souffrir d’une thrombose veineuse lors d’un vol long courrier. Il existe des populations à risque : antécédent de thrombose veineuse profonde (TVP), de thrombophilie, obésité importante, problème ostéoarticulaire, maladie cancéreuse dans les deux années précédentes, etc.

Les conseils préventifs existent

Particulièrement pour ces passagers, des conseils préventifs ont été formulés par les professionnels de santé et repris par certaines compagnies aériennes. Les connaître et les respecter peut vous éviter l'accident veineux :

PUB
PUB
  • levez-vous aussi souvent que possible ;
  • faites des étirements ;
  • pratiquez des exercices avec vos jambes ;
  • buvez beaucoup d'eau ;
  • évitez l'alcool ;
  • ne déposez pas de bagages sous le siège du passager avant afin de vous ménager plus d'espace pour étendre vos jambes ;
  • évitez les vêtements étroits.

Les bas de contention, une solution préventive intéressante

La dernière recommandation visant à prévenir les thromboses veineuses concerne le port de bas de contention. Leur efficacité a été démontrée. Selon certaines études, le risque de TVP est réduit de 18 fois chez les passagers à risque portant des chaussettes de contention.

A savoir : le voyage en classe affaires n'y change rien, cela a été démontré. C'est la position assise prolongée qui est dangereuse chez les personnes à risque. Sauf qu’en première classe ou en business classe, l’espace dont disposent les passagers est plus important et il est plus facile de se déplacer dans le couloir…

Publié le 21 Décembre 2001 | Mis à jour le 20 Juin 2016
Auteurs : Dr Philippe Presles