Supplémentation en Vitamine D (Uvestérol) : attention à la fausse-route chez les bébés

© getty

De nouveaux cas de malaise et de fausse-route ont été signalés chez des bébés après administration de la supplémentation en vitamine D. L’Agence du médicament rappelle les bons gestes pour administrer l’Uvestérol aux nouveau-nés et limiter les risques.

Publicité

Vitamine D (Uvestérol D) : attention aux risques de malaise et de fausse-route

Afin de prévenir et traiter les carences en vitamine D chez les nourrissons et les jeunes enfants, leur est administrée jusqu’à l’âge de 5 ans, une supplémentation, via deux médicaments, l’Uvestérol D 1500UI/ml ou l’Uvestérol vitaminé ADEC. Or des signalements de malaise et de fausse-route ont été recensés, en particulier chez des nouveau-nés prématurés et des nourrissons âgés de moins d’un mois.

Afin de minimiser ces risques, l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) a demandé au laboratoire fabricant de nouvelles formulations galéniques. Parallèlement, les bonnes règles d’administration de l’Uvestérol sont rappelées aux parents.

Publicité
Publicité

Les bons gestes pour l’administration de l’Uvestérol chez les bébés

Uvestérol D et Uvestérol vitaminé ADEC chez le nouveau-né à terme et le nourrisson
  • Toujours administrer le produit avant la tétée ou le biberon.
  • Utiliser exclusivement la pipette doseuse fournie avec le produit.
  • Installer l’enfant en position semi-assise. L’enfant doit être éveillé lors de l’administration.
  • Placer la pipette contre l’intérieur de la joue. Laisser l’enfant téter et si ce dernier ne tète pas, appuyer très lentement sur le piston de la pipette (écoulement goutte à goutte).
  • En cas de reflux gastro-oesophagien, de problèmes digestifs ou de troubles de la déglutition, ne pas administrer le médicament pur (le diluer dans un peu d’eau ou de lait) et l’administrer via une tétine.
  • Dans tous les cas, ne pas allonger l’enfant immédiatement après l’administration.
Nouveau-né prématuré qui tète : gestes d’administration de l’Uvestérol vitaminé ADEC
  • Toujours administrer le produit avant la tétée ou le biberon.
  • Diluer la dose à administrer dans du lait ou de l’eau et lui administrer dans une tétine adaptée à son âge.
  • Prendre l’enfant éveillé et l’installer en position semi-assise.
  • Laisser l’enfant téter doucement la tétine.
  • Ne pas allonger l’enfant immédiatement après l’administration.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 29 Novembre 2013 : 22h08
Mis à jour le Lundi 02 Décembre 2013 : 08h15
Source : Actualité de l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), 28 novembre 2013.
PUB
PUB