Streptocoque B : le dépistage anténatal est recommandé

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 12 Octobre 2001 : 02h00
Afin de lutter contre les infections néonatales précoces qui affectent aujourd'hui 4 à 8 bébés sur 1.000, l'ANAES (Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé) préconise avant la naissance le dépistage systématique du streptocoque B dans les voies génitale de la mère. Exposé à cette bactérie, l'enfant risque des séquelles, notamment neurologiques et pulmonaires.
PUB

Tandis que près de 10% des femmes enceintes seraient porteuses du streptocoques B, l'ANAES incite à la recherche systématique de la bactérie chez les femmes en fin de grossesse, idéalement entre la 34ème et la 38ème semaine d'aménorrhée (absence de règle). Cette recommandation s'inscrit dans un programme de prévention du risque infectieux bactérien néonatale précoce. En effet, exposé au streptocoque B, l'enfant risque des séquelles et la mère peut développer des complications.Le test, non traumatisant, est fiable et peu coûteux. Seules les femmes ayant un antécédent d'infection au streptocoque n'ont pas à réaliser ce test car l'antibiothérapie est systématique chez ces patientes.

Un traitement efficace

PUB
PUB

Lorsque la présence de la bactérie a été découverte, le traitement est efficace en réduisant de plus des trois quarts le risque infectieux néonatal et maternel.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 12 Octobre 2001 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
Angine : vivement le test de dépistage du streptocoque !Publié le 18/12/2000 - 00h00

L'angine est une maladie que nous connaissons tous et qui est heureusement bénigne dans la très grande majorité des cas. L'angine guérit en quelques jours avec un traitement adapté, qui comprend très souvent un antibiotique en raison de la gravité des complications possibles lorsque le...

Angine virale ou bactérienne ? : un test pour éviter les antibiotiquesPublié le 14/06/2001 - 00h00

Un test de dépistage permettant de distinguer une angine d'origine virale d'une angine bactérienne, vient d'être validé grâce à une étude menée en Bourgogne. Fiable à 90%, ce test devrait diminuer de 60% l'emploi des antitiobiques, qui ne sont efficaces que contre les angines bactériennes,...

Plus d'articles