Spasmes, douleurs à l'estomac : définition et causes

© Adobe Stock

Aigreurs d’estomac, spasmes, ballonnements d’estomac ou encore brûlures d’estomac, le mal à l’estomac est une affection très fréquente. De multiples causes peuvent expliquer ces douleurs. Si ces désagréments digestifs sont bénins dans la majorité des cas, ils peuvent aussi avoir pour cause une maladie sérieuse. 

PUB

Spasmes et maux d’estomac : définition

Les douleurs spasmodiques de l’estomac résultent d’une contraction involontaire des muscles de cet organe. Elles sont aussi appelées crampes à l’estomac et se différencie des brûlures gastriques ou des ballonnements. Les spasmes de l’estomac peuvent occasionner des douleurs importantes, notamment lorsque les contractions musculaires qui permettent la progression des aliments vers l’estomac ne s’effectuent pas correctement. Pendant et après les repas, ce dysfonctionnement entraîne une dysphagie (une gêne à la déglutition) et une odynophagie, c’est-à-dire une douleur au niveau du pharynx ou de l’œsophage lors de la progression du bol alimentaire. Les brûlures d’estomac sont également fréquentes et sont le signe d’une inflammation de la muqueuse de l’estomac. Toutes ces manifestations sont extrêmement gênantes et peuvent perturber le quotidien des personnes qui en souffrent.

PUB
PUB

Spasmes à l’estomac : des causes très diverses

La première cause des spasmes de l’estomac est une alimentation riche en sel, en épices, ou trop acide. L’anxiété et l’excès de stress peuvent aussi être à l’origine d’une douleur à l’estomac. En outre, dans certains cas, les spasmes stomacaux font partie des symptômes qui peuvent faire suspecter une pathologie sérieuse comme l’angine de poitrine ou encore l’infarctus du myocarde. Au moindre doute, une consultation s’impose afin que l’origine des spasmes à l’estomac soit clairement identifiée.

Ulcère de l’estomac et dyspepsie

On estime que 40 % des douleurs à l’estomac sont dues à une dyspepsie, une pathologie très fréquente mais dont on entend peu parler. Cela se traduit par une digestion difficile et une sensation de satiété précoce et des brûlures d’estomac. Elle est à différencier des ulcères gastriques et des gastrites qui sont deux autres causes majeures de mal à l’estomac. Dans ce cas, la bactérie Helicobacter pylori peut être impliquée.

Mal à l’estomac : une douleur rapportée

On parle de douleur rapportée (ou de douleur projetée) lorsqu’une douleur est ressentie à distance de son lieu d'origine. Par exemple, une douleur dans le bras gauche en cas d’infarctus. Mais un infarctus peut aussi se traduire par des maux d’estomac. De même, une douleur à l’estomac peut en réalité provenir d’un autre organe relativement proche tel que le pancréas ou la vésicule biliaire. Ainsi, une pancréatite peut se traduire par une douleur localisée dans la partie haute de l’abdomen, et plutôt du côté gauche, au niveau de l’estomac, alors que ce n’est pas lui qui est concerné.

Cancer de l’estomac et stress

Le cancer de l’estomac peut aussi générer des douleurs lorsqu’il est à un stade avancé. Enfin, il ne faut pas oublier que le stress est connu pour son implication dans les problèmes digestifs (nausées, vomissements, diarrhées) et dans le mal au ventre en particulier. Il est aussi responsable de nombreux ulcères et autres reflux gastro-œsophagiens.

Publié le 27 Décembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :