La gastroscopie : un examen en progrès pour les maux d'estomac

Les maux d'estomac sont souvent révélateurs d'un ulcère gastrique. Cette affection très douloureuse est le plus souvent provoquée par une bactérie dénommée Helicobacter pylori. La gastroscopie est classiquement utilisée pour son diagnostic menant à une prise en charge adaptée. Or il faut savoir que grâce aux progrès de la technologie médicale, cet examen souvent redouté par les patients, est aujourd'hui moins désagréable.

PUB

Les ulcères gastriques correspondent à des inflammations de la muqueuse gastrique provoquées par la présence de bactéries (Helicobacter pylori). Cette affection se manifeste essentiellement par des douleurs abdominales, mais si l'ulcère vient à saigner, les selles prennent une couleur sombre. Pour éviter les complications sévères, parfois mortelles car l'ulcère est susceptible de perforer l'estomac, il est indispensable de consulter un médecin. Une gastroscopie sera prescrite. Il s'agit d'introduire dans l'estomac, en passant par la bouche et l'œsophage, un gastroscope, petit tube muni d'une caméra et d'instruments chirurgicaux pour visualiser l'intérieur de cet organe et prélever un fragment de tissu. L'analyse de ce dernier permettra de confirmer le diagnostic et d'écarter l'hypothèse d'un cancer de l'estomac.

PUB
PUB

Les avancées technologiques

Si cet examen avait mauvaise réputation auprès des patients, aujourd'hui, les progrès technologiques ont permis de réduire de moitié le diamètre du gastroscope. Par ailleurs, on peut dorénavant l'utiliser pour pratiquer une endoscopie nasale, un examen qui limite les effets indésirables dont les nausées, très fréquentes avec la méthode classique. De plus, seul un patient sur dix demande un sédatif lors de la gastroscopie par voie nasale, contre un sur deux par la bouche.

En pratique

Si vous souffrez de douleurs abdominales constantes, consultez votre médecin sans tarder. Il existe des traitements efficaces. Certains médicaments bloquent la production d'acides alors que des antibiotiques permettent de lutter contre la bactérie Helicobacter pylori. Ne prenez pas de médicament à base d'aspirine (acide acétylsalicylique) sans prescription sur une longue durée. Arrêtez de fumer car la cigarette est un facteur favorisant les ulcères gastriques. Evitez la consommation d'alcool et surtout réduisez votre stress en pratiquant des techniques de relaxation.

Publié le 15 Janvier 2001 | Mis à jour le 10 Octobre 2016
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Communiqué de presse, European Society of Gastrointestinal Endoscopy, Mu2000.