Soleil : plusieurs centaines de personnes hospitalisées pour des brûlures au Royaume-Uni

© Adobe Stock

Les Britanniques font les frais du soleil depuis plusieurs mois. De nombreuses hospitalisations pour brûlures sont à déplorer. Une situation consécutive à la vague de chaleur en cours dans le pays. 

PUB

La vague de chaleur qui menace la France en cette fin juillet 2018 a déjà frappé au Royaume-Uni. Nos voisins d'outre-Manche sont en proie à une météo torride depuis plusieurs mois.

Selon nos confrères du Daily Telegraph, les hôpitaux d'Irlande du Nord ont enregistré un grand nombre d'hospitalisations consécutives à des brûlures, dues au soleil : 220 cas au cours des deux derniers mois.

Une dispositif d'alerte relevé

Le pays déploie actuellement le niveau trois de son "alerte canicule" locale dans quatre régions du Sud-Est. Le niveau quatre, dernier du dispositif, renvoie à une "alerte nationale".

PUB
PUB

Il est enclenché lorsqu'une vague de chaleur est "si grave et/ou prolongée que ses effets s'étendent en dehors du système de santé et de soins sociaux. À ce niveau, la maladie et la mort peuvent survenir chez les personnes en bonne santé, et pas seulement dans les groupes à risque", selon Public Health England (PHE), agence de santé publique britannique.

© Service de pressePublic Health England

Pour limiter les conséquences de cette vague de chaleur tenace, PHE renforce donc sa communication auprès de la population.

"Essayez de ne pas vous exposer au soleil de 11 h à 15 h, marchez à l'ombre si possible, appliquez de la crème solaire et portez un chapeau si vous devez sortir dans la chaleur", rappelle le Dr Thomas Waite, spécialiste de l'épidémiologie, sur le site internet de l'organisme.

Une cause de cancer cutané

Outre la déshydratation, les fortes chaleurs exposent la peau au risque de coup de soleil. Le coup de soleil est une brûlure plus ou moins grave de la peau qui survient après une exposition aux rayons UVB du soleil.

Une forte exposition au soleil est également responsable du vieillissement prématuré et de cancers cutanés, particulièrement le mélanome. Le risque de contracter ce type de cancer vous touche particulièrement si :

  • vous bronzez difficilement;
  • vous avez des taches de rousseur;
  • vous avez plus de 40 grains de beauté dont certains de plus de 5 mm de diamètre;
  • vous avez des antécédents de mélanomes dans votre famille;
  • vous avez eu des coups de soleil à répétition.

Publié le 25 Juillet 2018
Auteur(s) : Aline Garcin, journaliste santé
Source : - Sunburn alert after hundreds seek hospital treatment in heatwave, The Daily Telegraph, 20 juillet 2018
- Hot weather health warnings: 2018, Public Health England, 25 mai 2018
- Heat Health Watch, Met Office, consulté le 24 juillet 2018
Comprendre les coups de soleil, Ameli, 12 juin 2018
PUB
PUB

Contenus sponsorisés