Soleil et taches rouges sur la peau : reconnaître une lucite polymorphe

Publié le 02 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
La lucite polymorphe est une forme de réaction allergique au soleil qui se traduit par l’apparition de taches rouges sur la peau et/ou de petits boutons rouge-rosé particulièrement prurigineux (qui démangent beaucoup). Mais comment reconnaître une lucite polymorphe et quel traitement peut-on mettre en place en cas de lucite polymorphe ?
PUB
© Istock

Lucite polymorphe : définition

Une lucite désigne une réaction cutanée qui survient chez certaines personnes en cas d’exposition solaire. On distingue deux formes de lucites :

- la lucite estivale bénigne qui s’apparente à un coup de soleil et qui est une forme d’allergie solaire qui concerne principalement les jeunes femmes ;

PUB

- la lucite polymorphe, plus rare, qui touche des adultes jeunes (aussi bien des hommes que des femmes) suite à une exposition solaire même modérée.

Dans un cas comme dans l’autre, la lucite concerne des zones qui ont été exposées au soleil, en particulier le visage, le décolleté et le dos des mains. Sans cause connue, la lucite polymorphe est toutefois beaucoup plus pénible à vivre que la lucite estivale bénigne, puisque dans ce cas le patient ne peut plus du tout s’exposer au soleil sans risque. Cela est particulièrement vrai entre midi et 16 heures, moment de la journée auquel les UVB sont les plus puissants et les plus nombreux (dans la lucite estivale bénigne, ce sont les UVA qui sont responsables de la réaction allergique).

Lucite polymorphe : caractéristiques

La lucite polymorphe a pour particularité, comme son nom l’indique, de pouvoir prendre plusieurs formes. On retrouve donc aussi bien des boutons de taille variable ou des taches rouges que de petites plaques ou encore un gonflement de la peau avec des cloques. La peau est irritée et enflammée et cela provoque d’importantes démangeaisons. Cette lucite est très invalidante car l’éruption cutanée, qui survient le plus souvent dans les 12 à 24 heures qui suivent l’exposition au soleil, affecte toutes les zones découvertes. Elle fait son apparition même sans exposition solaire intense. Ainsi, une exposition solaire printanière ou automnale suffit à déclencher les réactions inflammatoires de la lucite polymorphe, y compris sur une peau bronzée. Il faut ensuite attendre plusieurs semaines sans nouvelle exposition pour guérir. Il s’agit d’une affection chronique qui a tendance à s’aggraver d’année en année et qui peut, dans quelques rares cas, s’étendre à des parties du corps n’ayant pas été exposées au soleil.

PUB
PUB

Traitement de la lucite polymorphe

La première chose à faire est de vous faire diagnostiquer par un médecin et/ou un dermatologue. Ce sont ces professionnels qui pourront identifier avec certitude la présence d’une lucite polymorphe. En attendant, vous pouvez calmer vos démangeaisons avec certains remèdes naturels tels que l’aloe vera ou le beurre de karité qui sont à la fois apaisants, hydratants et cicatrisants. Une fois la lucite polymorphe avérée, le traitement médicamenteux sera à base d’antihistaminiques. Une corticothérapie locale peut temporairement être instaurée, et parfois même, en cas de poussée importante, une corticothérapie générale de quelques jours.

La rédaction vous recommande sur Amazon :