Allergie au soleil : 3 conseils pour l'éviter

© Istock
Le soleil est indispensable pour la santé physique et mentale. Mais mieux vaut en user avec modération pour limiter les risques d’allergie au soleil, ou lucite estivale bénigne.
Publicité

Allergie au soleil : une réaction inflammatoire

La lucite estivale bénigne, ou photodermatose, se manifeste par des réactions inflammatoires qui s’amplifient au fil du temps. En effet, elles réapparaissent avec toujours plus de virulence à chaque nouvelle exposition aux UVA.

Allergie au soleil : symptômes

L’allergie au soleil se manifeste sur différentes parties du corps. Des boutons apparaissent sur les zones non protégées des rayons ultraviolets A, comme les épaules et les bras, le décolleté ou encore les jambes, dès lors que ces différentes parties corporelles ne sont pas exposées de façon habituelle. L’éruption s’accompagne de démangeaisons.

Publicité
Publicité

En revanche, il n’apparaît jamais de signes d’allergie au soleil sur le visage.

Prévenir l’allergie au soleil

Pour profiter des beaux jours sans avoir à subir les inconvénients liés à la lucite estivale bénigne, mieux vaut jouer la carte de la prévention. Pour ce faire, il est nécessaire de :

- s’exposer au soleil de façon progressive sans excéder 20 minutes d’exposition les deux premiers jours ;

- éviter de s’exposer au soleil entre midi et 16 heures, car le rayonnement solaire est à son paroxysme ; on choisit d’aller à la plage avant ou après ;

- protéger sa peau au quotidien : les vêtements sont indispensables pour limiter les risques d’allergie aux UV. Mais il est tout aussi nécessaire de s’enduire généreusement d’une crème solaire à indice élevé. Renouveler l’application après chaque baignade.

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 26 Avril 2018 : 13h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :