Et si vous vous mettiez au futsal ?

Selon une nouvelle étude, le football récréatif serait un traitement efficace de nombreuses maladies : hypertension, surpoids, diabète… Alors futsal, foot à 5 et autres, ça vous dit ?

PUB

L’intérêt du football récréatif pour la santé

Cela fait plus de 10 ans que l’on sait que l’activité physique est capitale pour prévenir de nombreuses maladies, et en particulier les maladies cardiovasculaires qui restent les principales causes de décès dans nos pays. Et il semble aujourd’hui que le football, ou en tout cas le football récréatif (qui se joue à moins de onze et pour le plaisir : futsal, foot à cinq), soit dans le peloton de tête des activités physiques qui améliorent le plus la santé…

Une étude scandinave menée avec la FIFA montre en effet que pratiquer cette discipline diminue la tension artérielle, aide à perdre du poids et plus précisément de la graisse, améliore la fonction cardiaque, augmente la masse musculaire, et est aussi favorable à la santé des os… Et le mieux, c’est que ces bienfaits sont observés même dans des populations vraiment sédentaires, et quel que soit leur âge. En d’autres, termes, même si vous ne faites aucun exercice physique à l’heure actuelle et que vous avez dépassé la quarantaine, vous pouvez vous y mettre !

PUB
PUB

Pourquoi le football récréatif est-il si bénéfique pour la santé ?

Ce qui distingue le futsal ou le foot à cinq des autres formes d’activité physique, c’est qu’il combine un exercice assez intense – le cœur bat vite, le corps est poussé jusqu’à ses limites – avec une faible impression de faire des efforts. Le foot est ressenti comme un jeu plutôt qu’un sport : ceux qui le pratiquent sont motivés pour bouger sans se sentir dans l’effort comme on pourrait l’être pendant une longue course à pied, par exemple.

Il y a un revers à cette médaille : les blessures sont relativement fréquentes dans le foot récréatif (une blessure pour 700 heures jouées). Mais il est possible de diminuer son risque en respectant les règles du jeu, en pratiquant dans de bonnes conditions (terrain aux normes, équipement en bon état), et surtout en respectant les limites de son organisme. Les précautions habituelles liées à la pratique d’un sport, comme un échauffement progressif, s’appliquent bien entendu.

L’avantage, c’est qu’il existe des équipes de tous les âges. En cherchant bien, vous devriez donc trouver l’équipe qu’il vous faut. Et si vous n’y parvenez pas, formez la vôtre !

Attention, si vous souhaitez vous mettre au sport mais que vous avez dépassé quarante ans et/ou que vous avez des maladies, consultez votre médecin avant de vous y mettre…

Tenté ?

Vous pouvez chercher un club près de chez vous en passant notamment par la fédération francophone de football en salle : http://www.lffs.eu/

Mots-clés : Futsal, Foot, Foot a 5, Football
Publié le 10 Juin 2015 | Mis à jour le 10 Juin 2015
Auteurs : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : Krustrup, Peter et al.
Voir + de sources
, Br J Sports Med doi:10.1136/bjsports-2015-094955