Selles noires : faut-il consulter ?

© Istock
Les selles noires ne sont pas uniquement un symptôme du cancer des intestins, d'autres causes sont possibles. Quand faut-il consulter lorsque l'on constate un saignement dans les selles ?
Publicité

Origines possibles des selles noires ? Cancer ou symptôme sans gravité ?

La présence de sang dans les selles (plus communément nommée méléna) signale un saignement dans le système digestif, soit dans la partie haute, soit dans la partie basse. Les mélénas provoquent des selles noires et nauséabondes. Toutefois, il ne faut pas confondre méléna et selles noires provoquées par une ingestion de médicaments à base de fer, de bismuth, de charbon, et suite à l'ingestion d'épinards. Ainsi, tout méléna qui se répète doit conduire à une consultation afin de trouver l'origine de ce saignement, celui-ci peut être dû à :

Publicité
Publicité

- une maladie inflammatoire des intestins (maladie de Crohn) ;

- des polypes ;

- la rupture d'une varice œsophagienne ;

- un ulcère gastrique ;

- la prise répétée d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;

- un cancer des intestins.

Prise en charge des selles noires

Il est important de trouver l'origine du saignement provoquant les selles noires, soit pour stopper une hémorragie digestive, soit pour prendre en charge un cancer du tube digestif. Pour ce faire, des examens radiologiques sont nécessaires, comme une fibroscopie gastrique (petit tube introduit dans le tube digestif muni d'une caméra). Suivant l'origine du saignement, le traitement peut être médicamenteux, chirurgical ou encore s'appuyer sur un régime alimentaire spécifique.

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 27 Mai 2018 : 18h31
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :