Le secret des bonnes résolutions

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 04 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Lundi 05 Décembre 2011 : 16h06

Que penser des bonnes résolutions du Nouvel An ? Seront-elles utiles ? Suivies d'effet ? Ne cherchez plus d'excuses, voici le secret pour que les bonnes résolutions pour la nouvelle année se transformeront en réussites !

PUB

La tradition des bonnes résolutions

Même ceux qui n'aiment pas formuler de résolutions pour la nouvelle année ne résistent pas à en faire quand même une ou deux : cette année, je ne travaille plus le dimanche, je perds 2 kg, je mange moins de sucreries, je me remets au sport, j'arrête de fumer, je cherche un nouveau travail... C'est humain ! Mais vos résolutions du Nouvel An vont-elles vraiment se concrétiser ?

Et bien oui, ça marche ! En témoigne cette étude. Elle date de 2002, mais elle est magique. Depuis aucune autre étude n'a porté sur ce sujet, les preuves étant sans doute jugées suffisantes...

PUB
PUB

Bonnes résolutions du Nouvel An : comment multiplier par 11 vos chances de succès ?

Quelque 280 personnes ayant des objectifs précis et globalement comparables, dont les plus fréquents étaient une perte de poids, un programme d'exercice et l'arrêt du tabac, ont été initialement interrogées sur leurs projets, puis contactées à nouveau par téléphone 6 mois plus tard. L'entretien téléphonique servait à évaluer les résultats, les succès ou les changements réalisés pour atteindre les buts espérés.

Il s'avère que parmi les personnes ayant formulé leurs voeux à l'occasion de la nouvelle année, 46% se rapprochaient de leurs buts, contre 4% chez les personnes qui n'avaient pas pris la peine de projeter réellement leurs projets dans l'avenir.

Autrement dit, être décidé multiplie par 11 les chances de succès !

Et ceci est probablement vrai de toute résolution et de tout engagement.

Alors n'ayez pas peur des engagements, l'énergie initiale que vous mettrez dans vos souhaits est déterminante pour leur réalisation.

La tradition des bonnes résolutions pour la nouvelle année est donc une excellente chose, dont il serait dommage de se priver...

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 04 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Lundi 05 Décembre 2011 : 16h06
Source : Norcross J.C. Journal of Clinical Psychology, 2002, 58: 397-405.
PUB
PUB
A lire aussi
J’ai un cancer, mais je travaillePublié le 27/03/2017 - 08h41

Le cancer a des conséquences considérables dans tous les domaines, y compris professionnels. Or l’activité professionnelle a justement une importance capitale lors de l’épreuve du cancer et surtout de l’après-cancer, pour se reconstruire. Karen, atteinte d’un cancer à l’âge de 27...

Plus d'articles